Pays-Bas : Geert Wilders obtient une place au conseil municipal de La Haye

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Geert Wilders, en 2007

9 mars 2010. – Le politicien d'extrême droite Geert Wilders a obtenu, selon un porte-parole de la ville de La Haye, sa place en tant que membre du conseil municipal de la ville. Son Parti pour la liberté[1] (PVV) a en effet réalisé lors des élections municipales du 3 mars près de 17 % des voix à La Haye. M. Wilders avait été mis en avant par son parti sur l'un des postes de la liste. Il est actuellement poursuivi en justice pour incitation à la haine et à la discrimination.

L'intéressé a déclaré vendredi à son arrivé à Londres après son élection que « l'islamisme et la démocratie sont incompatibles. Plus nous aurons d'islamisme, plus nous perdrons notre liberté et c'est contre cela que ça vaut la peine de se battre ».

Le PVV est également arrivé en tête dans une ville de 187 000 habitants, Almere, près d'Amsterdam. Il s'agit de la première fois qu'un candidat du PVV remporte les élections municipales dans cette ville.

La prochaine étape politique, d'importance capitale pour les Pays-Bas, sera l'élection générale de juin, dans laquelle le PVV a également annoncé sa représentation. L'élection parlementaire a été nécessaire du fait que le gouvernement de centre-gauche dirigé par Jan-Peter Balkenende, a chuté le 20 février 2010 à la suite d'un désaccord sur la poursuite de la mission militaire en Afghanistan.

Notes

Voir aussi

Sources



  • Page Pays-Bas de Wikinews Page « Pays-Bas » de Wikinews. L'actualité néerlandaise dans le monde.