Les lois d'amnistie déclarées inconstitutionnelles en Argentine

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

14 juin 2005. – Les lois votées en 1986 et 1987, celles respectivement du « Point final » et d'« Obéissance due », sous la pression des militaires permettant l'amnistie de milliers de militaires soupçonnés d'atteinte aux droits de l'homme pendant la dernière dictature en Argentine.

La décision a été prise à sept voix sur neuf membres de la plus haute instance juridique d'Argentine.

De 1976 à 1983 il y aurait eu 30 000 personnes assassinées par le pouvoir argentin.

Sources

((es))« Los represores de la dictadura argentina deberán responder ante la justicia ». Antena 314 juin 2005.

((fr))LeMonde.fr« Argentine : la Cour suprême déclare les lois d'amnistie inconstitutionnelles ». Le Monde14 juin 2005.