Les Thaïlandais votent pour une nouvelle constitution

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

19 août 2007. – Grâce sans doute au coup d'État de septembre 2006 qui conduisit à la destitution du Premier ministre Thaksin Shinawatra, la Thaïlande va tenir son premier référendum constitutionnel sur le projet de constitution élaboré sous la supervision de la junte militaire. Le projet constitutionnel réduirait principalement la Chambre Basse du Parlement à 480 sièges et le Sénat à 150, et établirait une période de gouvernement d'au maximum huit ans pour le Premier Ministre.
Quelques 15 000 policiers assureront le déroulement d'une journée électorale tranquille et dans la normalité dans la plus grande partie du pays, soumis à de nombreux mois d'attaques terroristes continues et deux ans de turbulences politiques.
L'approbation de la constitution favoriserait aussi la tenue d'élections générales à la fin de l'année, lesquelles, selon la junte militaire, « devrait consacrer le retour de la démocratie ».
Les opposants au projet assurent que cette constitution renforcerait l'influence politique des militaires et la bureaucratie du Gouvernement.
Le Premier ministre Surayud Chulanont a appelé à une participation massive de tous les Thaïlandais aux comices. Lors de la fermeture du scrutin, le même a annoncé de manière non-officielle qu'une large majorité des 45 millions d'électeurs auraient approuvé la constitution.
La commission électorale a, quant à elle, indiqué que les résultats partiels du référendum sur les 88 000 bureaux de vote devraient être connus à 21h00 heure locale (14h00 GMT), et espère que le résultat officiel sera connu avant 14h00 lundi prochain.

Voir aussi

Sources