Le roi de Bahreïn a déclaré l'état d'urgence

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arab Spring map.svg

██ Départ / Mort (Libye) du chef de l’État ██ Manifestations prolongées et répression ██ Changement de gouvernement et manifestations ██ Manifestations prolongées ██ Protestations mineures

██ Pays non-arabes touchés par un mouvement social simultanément aux révoltes arabes
Les cinq dernier articles


Voir sur Wikipedia

16 mars 2011. – L'état d'urgence a été déclaré hier à Bahreïn par le roi Hamad bin Isa Al Khalifa, alors que les manifestations dans le pays se sont encore intensifiée, faisant au moins deux morts.

L'annonce a été faite à la télévision d'État, et « autorise le commandant des forces de défense de Bahreïn à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger la sécurité du pays et de ses citoyens ». L'état d'urgence devrait rester en vigueur trois mois.

De nouvelles manifestations ont eu lieu dans la capitale Manama ainsi que dans la ville voisine de Sitra. Deux personnes, dont une appartenant aux forces de sécurité du royaume, ont trouvé la mort. Ces nouveaux morts s'ajoutent aux sept personnes tuées depuis le début des manifestations en février. Les manifestants, présents par dizaines de milliers à Manama, auraient bloqué toutes les rues du principal centre financier de la capitale. Des marches ont eu lieu près de l'ambassade d'Arabie saoudite, avec des manifestants portant des masques pour se protéger contre les gaz lacrymogènes.

Selon un médecin proche des protestations, il y a « beaucoup, beaucoup de victimes ... Les gens arrivent avec des blessures par balles et des blessures causées par des balles en caoutchouc ... Nous avons reçu un cas grave, un homme dont le crâne avait été fendu par quelque chose. » Un manifestant témoigne que les forces de l'ordre « commençaient à attaquer les villages et les villes. S'il y a quelqu'un sur la route, ils lui tirent dessus. S'il n'y a personne sur la route, ils entrent dans les maisons. »

La déclaration de l'état d'urgence intervient un jour après l'envoi d'environ 1 000 soldats saoudiens et 500 policiers émiriens, en réponse à la demande d'aide du gouvernement bahreïnien aux autres membres du Conseil de coopération du Golfe.

Sources



  • Page Bahreïn de Wikinews Page « Bahreïn » de Wikinews. L'actualité du Bahreïn dans le monde.