Le monde politique brésilien pleure la disparition de la chanteuse argentine Mercedes Sosa

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nouvelles connexes
Nécrologies sur Wikinews

5 octobre 2009. – La chanteuse argentine Mercedes Sosa, 74 ans, est décédée des suites d'une maladie rénale ayant également touché le cœur et les poumons. La nouvelle a été reçue avec regret par les hommes politiques brésiliens qui admiraient l'engagement de l'artiste. Elle était une militante active contre la dictature militaire argentine durant les années 1970 et 1980.

Pendant plus de cinq décennies de carrière professionnelle, Mercedes, connu comme « La Negra », s'est imposée comme l'une des voix les plus importantes de la protestation en Amérique latine. Dans les années 1970, censurée et persécutée, ses disques lesquels contenaient un message social, sont devenus une référence contre le régime militaire du président Videla.

« J'ai été très attristé en apprenant sa mort. Elle était une combattante pour les droits de l'homme et la démocratie. Elle était aussi le symbole pour une génération de prisonniers politiques qui ont beaucoup souffert », a déclaré le député José Genoino (PT), un ancien prisonnier politique sous la dictature militaire au Brésil.

Selon Genoino, Mercedes symbolisait aussi, avec son discours, « l'idéal de l'intégration du continent qui est devenue aujourd'hui une réalité. » Le membre du Congrès a souligné que la chanteuse « laisse un héritage inestimable pour le continent en matière d'intégration et la lutte pour la démocratie ».

Le sénateur Eduardo Suplicy (PT) a rappelé que, lors des visites de la chanteuse au Brésil, sa musique a suscité un intérêt énorme. Mercedes a également collaboré avec de grands artistes brésiliens comme Milton Nascimento et Caetano Veloso. Une des chansons de l'Argentine, Gracias a la Vida, a marqué le Parlement.

« Elle [Mercedes] a une grande importance en tant que chanteuse et auteur-compositeur ayant le plus exprimé le sentiment de liberté, de justice et la fraternité des peuples d'Amérique latine » note Suplicy. « Cela devient un hommage à tout le peuple argentin », a-t-il ajouté.

Le corps de la chanteuse est exposé à la mi-journée dans une salle du Congrès national de l'Argentine. La mort de Mercedes a mobilisé le pays. Presque toutes les chaînes de télévision diffusent ses enregistrements de musique folk.

La famille de « La Negra », a déclaré que le corps de la défunte sera incinéré. Ses cendres seront dispersées dans ses villes de Tucuman, de Mendoza ainsi que dans la capitale argentine, Buenos Aires.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse Agência Brasil, publiée sous la licence Creative Commons Attribution 2.5 Flag of Brazil.svg, intitulée
«  Políticos brasileiros lamentam morte de Mercedes Sosa e ressaltam legado de luta » datée du 4 octobre 2009.

Sources


  • Page Brésil de Wikinews Page « Brésil » de Wikinews. L'actualité brésilienne dans le monde.