Le Fatah remporte les municipales en Palestine

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

6 mai 2005. – Le Fatah de Mahmoud Abbas a apparemment remporté les élections municipales en Cisjordanie et à Gaza.

Le Comité supérieur pour les élections des collectivités locales (CEL) a annoncé les premiers résultats officiels : « Le Fatah a obtenu 59,9 % des suffrages exprimés, contre 33,3 % au Hamas ». La répartition des municipalités serait la suivante : 50 pour le Fatah, 28 pour le Hamas, deux à Moustapha Barghouti, une au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) et une au Front démocratique de libération de la Palestine (FDLP). Pour trois autres municipalités, des coalitions doivent être formées.

Le Hamas à fait savoir qu'il contestait l'élection municpale : « Nous avons recueilli la majorité des suffrages et contrôlons 46 municipalités sur 78 qui étaient en jeu. Nous avons en outre soutenu des formations de gauche et des indépendants qui se sont imposés dans d'autres mairies ». La prédominance du Hamas est forte dans les villes comme Bethléem ou à Raffa, dans la bande de Gaza. Le Hamas veut en fait garder sa position de suprématie, acquise aux dernieres municipales, lors d'un mouvement de dénonciation de la corruption du Fatah, à l'époque dirigé par Yasser Arafat.

L'élection, qui concernait 84 circonscriptions à Gaza et en Cisjordanie, à mobilisé 2700 policers pour garantir la sécurité des 400 000 autorisés au vote. Les candidats aux 906 postes de conseiller municipal étaient au nombre de 2 519 - dont 399 femmes.

80 élus européens, ainsi qu'une délégation du Conseil de l'Europe, tout comme le National Democratic Institute (NDI) américain ont surveillé le bon déroulement du scrutin. Aucune fraude importante n'a été signalée.

Sources

Article lié