La marche pour une démocratie réelle durement réprimée à Paris : trois blessés

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

19 septembre 2011. – Les forces de police de Paris ont chargé les manifestants de la « marche pour une démocratie réelle maintenant ! » . Cette charge a été particulièrement rude puisque les « indignés » ont été gazés et chargés. On compte pour l’instant trois blessés.

À la suite du mouvement des Indignés en Espagne, plusieurs marches ont été lancées fin juillet, convergeant vers Bruxelles (arrivée prévue le 8 octobre). Environ 80 marcheurs espagnols, français, grecs, et d’autres nationalités, partis de Madrid, Barcelone et Toulouse, étaient présents à Paris depuis samedi. Comme dans toutes les villes traversées depuis deux mois, ils comptaient camper et tenir des assemblées populaires.

Mais cela n’était pas du goût de la Préfecture de police. Dimanche, la manifestation, pourtant autorisée, était expulsée de la Bastille. Et ce soir, lundi, les marcheurs qui marchaient calmement ont été attaqués par la police, à hauteur du 139, boulevard Saint-Germain. Les CRS ont utilisé des gaz lacrymogènes, chargé et matraqué les manifestants. Ceux-ci ont montré depuis samedi qu’ils agissent toujours pacifiquement. Les sapeurs-pompiers ont évacué au moins trois blessés, dont une jeune femme inconsciente, vers l’hôpital Cochin. Cent sept marcheurs sont arrêtés et répartis entre les commissariats des XVIIIe, XIe, VIe et Ve arrondissements.

Voir aussi

Sources


  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.