La Corée du Nord menace le Sud

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

25 janvier 2013. – Après l'annonce d'un nouvel essai nucléaire visant les Etats-Unis, la Corée du Nord menace ce vendredi d'attaquer son voisin du Sud au cas où il participerait au durcissement des sanctions mises en place par les Nations unies contre Pyongyang.

Le régime du Nord accroit les menaces depuis le vote mercredi 23 d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant le tir de fusée nord-coréen effectué le 12 décembre 2012 et renforcant les sanctions déjà prises par l'Organisation. « Ces sanctions équivalent à une guerre et à une déclaration de guerre contre nous » déclarait aujourd'hui le Comité pour la réunification pacifique de la Corée, l'organisme nord-coréen chargé des relations avec le Sud. « Si ce groupe fantoche de traîtres participe directement aux 'sanctions' de l'Onu, la RPDC répondra par d'importantes représailles physiques » prévient le Comité.

La commission nord-coréenne de défense, le plus haut commandement militaire du pays, a menacé hier de réaliser un troisième essai nucléaire ainsi que de nouveaux lancements de fusées dont l'objectif serait de viser les Etats-Unis, qualifiés d'« ennemi juré ». Les experts du régime nord-coréen estiment que cet essai nucléaire pourrait se dérouler dès le mois de février afin de coïncider avec l'entrée en fonctions de la nouvelle présidente sud-coréenne Park Geun-hye et l'anniversaire le 16 février de l'ancien dirigeant nord-coréen Kim Jong-il, père de l'actuel leader Kim Jong-un, décédé en 2011.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 25 janvier 2013

Jour suivant avant


  • Page Corée du Nord de Wikinews Page « Corée du Nord » de Wikinews. L'actualité nord-coréenne dans le monde.