Légère réparation de la navette Discovery en orbite

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir sur Wikipédia l'article
STS-114.

3 août 2005. –

Pour la première fois, une navette spatiale a été réparé (son bouclier thermique) dans l'espace. L'astronaute Stephen Robinson a réussi à arracher les protubérances indésirables (cré par deux joints de fibres céramiques Nqui saillants) se trouvant sur le ventre de la navette et dont les ingénieurs de la NASA craignait qu'ils provoquent une surchauffe du bouclier thermique lors de la rentrée dans l'atmosphère à plus de 20.000 km/h.

Pour cela, il a été aidé de James Kelly, copilote de Discovery, qui manipulait le bras robotisé Canadarm 2 de la Station spatiale internationale (ISS) auquel les pieds de Robinson était solidement attaché. Grâce aux deux caméras fixés sur le casque de l'astronaute et sur le bras robotisé, les ingénieurs de la Nasa ont déterminés que les deux joints retirés dépassaient du ventre de la navette de respectivement 7,5 cm et de 2,5 cm, soit beaucoup plus pour le premier que ce qui avait été estimé.

Une autre sortie extra-véhiculaire n'est pas exclu avant la fin de la mission. En effet une couverture isolante se trouvant sous un hublot semble déchirer selon une inspection réalisé par Wendy Lawrence avec le bras robotisé. Les ingénieurs de la NASA examinent les possibles conséquences que pourrait avoir cette déchirure lors de la rentrée sur terre.

Voir aussi

Sources



  • Page Espace de Wikinews Page « Espace » de Wikinews. L'actualité de l'espace et des lancements.