L'UNESCO vote l'adhésion de la Palestine

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Emblème de l'UNESCO, dont la Palestine est devenue le 195ème État-membre.

2 novembre 2011. – L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture a voté en faveur de l'adhésion de la Palestine en son sein lundi dernier. Il ne reste plus à cette dernière qu'à signer l'Acte constitutif de l'UNESCO pour être formellement admise. Cela coïncide avec l'appel de la Palestine à son adhésion aux Nations unies, campagne baptisée Palestine 194.

Plus tôt en octobre, le comité exécutif de l'UNESCO s'était prononcé en faveur d'une résolution permettant le vote de l'ensemble des 194 États membres afin de décider de l'adhésion de l'État de Palestine au sein de l'organisation.

La Conférence générale de l'UNESCO, réunie à Paris, a décidé lundi 31 de reconnaitre la Palestine comme membre à part entière. On compte 107 votes pour, 14 oppositions et 52 abstentions, 21 absences sont à signaler ; les deux tiers des suffrages exprimés étaient requis (soit 81 voix). La grande majorité des pays d'Afrique, arabes et d'Amérique latine ont soutenu la résolution, tandis que ceux de l'Union européenne ont voté de façon dispersée. En rétorsion à ce résultat, les États-Unis, qui ont voté contre, ont annoncé la suspension de leur financement à l'organisation internationale ; fournissant 22 % de son budget annuel, ils devaient lui verser 60 millions de dollars en novembre. Le Canada pourrait lui aussi remettre en cause sa participation à l'UNESCO. De son côté, Israël a fait part de la construction de 2 000 nouveaux logements à Jérusalem-Est et dans des colonies de Cisjordanie proches, et du gel des taxes et droits de douane qu'il prélève pour le compte de l'Autorité palestinienne ; ces fonds, d'un montant d’environ 50 millions de dollars, soit 30 % du budget de l'Autorité palestinienne, portent sur les produits destinés aux Palestiniens et transitant par les ports et aéroports israéliens.

Cette adhésion intervient alors que l'État de Palestine tente d'être reconnu membre à part entière de l'ONU, et que le Conseil de sécurité des Nations unies étudie cette demande. Devenir membre de l'UNESCO est généralement perçu comme un signe positif dans une campagne d'adhésion aux Nations unies. Le Conseil de sécurité votera le 11 novembre prochain.

En tant que membre de l'UNESCO, l'Autorité palestinienne est maintenant susceptible de proposer des sites des territoires palestiniens occupés à la liste du patrimoine mondial, comme par exemple la Basilique de la Nativité de Bethléem.

Sources



  • Page Palestine de Wikinews Page « Palestine » de Wikinews. L'actualité palestinienne dans le monde.