Israël libère plus de 250 prisonniers palestiniens

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

20 juillet 2007. – Dans un geste de bonne volonté vis-à-vis de l'Autorité palestinienne, l'État d'Israël a libéré aujourd'hui plus de 250 prisonniers palestiniens. La majorité d'entre eux sont des membres du parti palestinien modéré Fatah, appuyé par Israël.
Les prisonniers sont arrivés dans la ville de Ramallah, où Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, les a accueilli, puis ils ont rejoint leurs familles.
L'initiative israélienne est due à l'attitude prise par Mahmoud Abbas envers les fondamentalistes palestiniens du Hamas. Israël a approuvé la libération des prisonniers afin de régulariser la situation avec la Palestine après que le Hamas se fut emparé de la bande de Gaza.
Au moins 100 des prisonniers ont accompli leurs peines pour moitié, et 61 plus des deux tiers.
« On ne peut imaginer la joie que nous ressentons pour ces retours » a déclaré Mahmoud Abbas à la foule dans le complexe présidentiel. « Mais notre joie n'est pas total car nous voulons que la totalité des 11 000 prisonniers palestiniens soient rendus à leurs familles ».
Israël a indiqué que seuls seraient libérés les Palestiniens « qui n'avaient pas de sang israélien sur les mains ». De plus, le pays a annoncé que les libérés avaient fermement promis de ne jamais mener d'« activités terroristes » contre l'État d'Israël.
Israël et le gouvernement d'Abbas espèrent tous deux que cet accord marque une nouvelle étape dans les relations entre Israël et la Palestine.

Sources