Irak : six bombes éclatent et tuent 20 personnes à Bagdad

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jalal Talabani, président irakien.

20 novembre 2013. – À Bagdad, la capitale irakienne, six bombes ont explosé dans des marchés et des rues fréquentées tuant au moins 20 personnes et faisant 66 blessés.

La plus meurtrière a fait quatre morts et 14 blessés dans un marché très animé du quartier à majorité chiite de Sadriya. Les explosions se sont produites à peu près au même moment.

Le gouvernement irakien dirigé par les chiites accuse les insurgés sunnites liés à Al-Qaïda d'être responsables de ces attaques récurrentes visant le plus souvent la communauté chiite.

Plusieurs centaines de personnes sont tuées chaque mois dans des attentats en Irak, qui connaît actuellement une vague de violences jamais vue depuis cinq ans.


Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 20 novembre 2013

Jour suivant avant
  • Page Irak de Wikinews Page « Irak » de Wikinews. L'actualité irakienne dans le monde.