Haïti : 7 500 soldats américains supplémentaires attendus

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation de l'épicentre du séisme en Haïti
Soldats américains déchargeant des vivres d'un MH-53E Sea Dragon venant du porte-avion USS Carl Vinson

18 janvier 2010. – Des cérémonies religieuses ont été célébrées dimanche au milieu des décombres en Haïti, alors que les secouristes continuaient de rechercher des survivants du tremblement de terre, survenu le 12 janvier dernier.

Bill Clinton s'est rendu aujourd'hui à Port-au-Prince. En sa qualité d'émissaire spécial du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, l'ancien président américain va remettre des fournitures de secours d'urgence et s'entretenir avec le président René Préval et d'autres membres du gouvernement haïtien.

Sur le terrain, les travailleurs humanitaires sont toujours à pied d'œuvre pour porter secours aux survivants, mais la capacité d'accueil de l'aéroport de Port-au-Prince limite sérieusement la livraison des équipements de secours, indique-t-on de source officielle américaine.

La Maison Blanche a fait le point sur le début de l'Opération réponse unifiée[1], lancée à la suite de la catastrophe. 5 800 soldats étaient sont arrivés dimanche et 7 500 autres devraient parvenir sur place ce lundi.

Le chef d'État Barack Obama a demandé à ses prédécesseurs Bill Clinton et George W. Bush de mettre en place une opération de collecte de dons en argent pour l'aide à destination d'Haïti. Selon VOA News, les habitants de Washington, capitale américaine, ont été nombreux pendant le week-end à apporter leurs dons à l'ambassade d'Haïti.

Notes

Voir aussi

Sources