Guinée : Dadis Camara annonce son retour en politique

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dadis Camara, en août 2009.

12 mai 2015. – L'ancien chef de la junte militaire au pouvoir entre décembre 2008 et décembre 2009, Moussa Dadis Camara, a annoncé, lundi au Burkina Faso, sa volonté de retourner dans son pays et d'être candidat à la présidentielle d'octobre 2015. Laissé pour mort en décembre 2009 après que son aide de camp lui a tiré dessus à bout portant, il s'était fait soigné au Maroc et avait par la suite rejoint le Burkina Faso sous la protection du président de l'époque, Blaise Compaoré.

Moussa Dadis Camara a démissionné de l'armée en avril dernier mais demeure en exil à Ouagadougou (Burkina Faso). Créé en décembre dernier le parti des Forces patriotiques pour la démocratie et le développement a désigné le 3 mai Dadis Camara comme candidat à l'élection présidentielle.

Le massacre du 28 septembre 2009[modifier | modifier le wikicode]

La route du retour vers le pouvoir ne sera pas simple pour Dadis Camara, il pourrait être de nouveau entendu dans l'affaire du massacre de 157 personnes qui manifestaient contre sa possible candidature à l'élection présidentielle du pays en 2010 dans la capitale, Conakry. La Cour pénale internationale était censée suivre cette affaire et faire un point tous les six mois mais les travaux sont suspendus en raison de l'épidémie d'Ebola.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 12 mai 2015

Jour suivant avant