Cet article de nouvelles contient des informations de voyage

Gilets jaunes : jeudi 27 décembre 2018

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimedia :

27 décembre 2018. – Cette journée des « Gilets jaunes » du jeudi 27 décembre 2018 est la 41ème journée qui fait suite à la journée du 26 décembre, et tout au début, celle du samedi 17 novembre 2018.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, plusieurs événements ce sont produits :

  • À Hensies (Belgique), des Gilets jaunes belges ont mené une importante action sur l'autoroute E19 (A2 en France) pendant lequel des casseurs ont incendié un camion sur un parking au niveau du poste-frontière franco-belge;
  • À La Chevrolière, au sud de Nantes (Loire-Atlantique), malgré la mobilisation de la gendarmerie, une des imprimerie du groupe Sipa Ouest-France a été bloquée par un groupe d'une vingtaine de Gilets jaunes. Étant donné que seulement quelques milliers d’exemplaires ont pu passer, les journaux Ouest-France, Presse Océan et Courrier de l'Ouest n'ayant pu être diffusés, ont été mis gratuitement sur internet;
  • Plusieurs radars ont été neutralisés, notamment dans le Morbihan (Pluneret, Ploeren et Theix-Noyalo), La Neuvelle-lès-Scey et Quenoche (Haute-Saône), Ouilly-le-Vicomte (Calvados) et Goult (Vaucluse).

Ce matin, le journal Le Progrès a publié une photo d'un radar neutralisé par des posters de gilets jaunes sur la D70 à Montain (Jura). En France, d'après le site internet radars-auto.com, moins d'un tiers des radars serait aujourd'hui encore en état de marche. Dans le Lot-et-Garonne, sur les 49 radars, 43 ont été vandalisés. En Haute-Normandie, la moitié des radars sont encore en état de marche avec un manque à gagner pour le mois de décembre de 2 millions d'euros. Au total en France, le coût financier des réparations ou remplacements pourrait s’élever à « plusieurs dizaines de millions d'euros ».

Ce jeudi à 6h du matin, à Oloron (Pyrénées-Atlantiques), une trentaine de gendarmes ont expulsé 5 Gilets jaunes et ont détruit une seconde fois la cabane des Gilets jaunes au rond-point du Portugal. Un camion-benne a ramassé les débris. Refusant de montrer ses papiers d'identité, un Gilet jaune a été emmené à la gendarmerie. Les Gilets jaunes délogés se sont installés 4km plus au sud, sur un parking privé près du rond point de la Porte d'Aspe de Gurmençon.

Dans l'Ain, les gendarmes ont expulsé une cinquantaine de Gilets jaunes du Pipa (Parc industriel de la Plaine de l’Ain situé sur les communes de : Saint-Vulbas, Sainte-Julie et Blyes).

À Chevigny/Crimolois (Côte-d'Or), les gendarmes ont expulsé les Gilets jaunes situés à l'intersection des routes D 905 et D 905bis près de l'A 39. Leur cabane a été rasée et déblayée, mais ils se sont à installés sur un terrain privé 100m plus loin.

Ce matin, à La Seyne-sur-Mer (Var), de son propre chef, l'afficheur Michel-Ange Flori a affiché sur ses panneaux publicitaires le message suivant : « 150€ de plus par mois par policier. Et nous? La matraque dans la gueule? ». N'ayant pas apprécié la fakenews de BFMTV affirmant qu'il a été payé par des Gilets jaunes, il a rétabli la vérité en affichant : « les syndicats de police et BFM vous souhaitent un bon enfumage 2019 ».

Vers 11h30, Christophe Chalençon a publié une vidéo intitulée « Construisons Ensemble l'Outil Démocratique » dans lequel il donne des nouvelles de la construction du « collectif national » parti de 6 à 7 personnes, ils sont aujourd'hui 15 porte-paroles représentants de régions.

En début d'après-midi, à Roanne (Loire), une centaine de Gilets jaunes s’est retrouvée devant les portes fermées de l’hôtel de police en soutient à quatre Gilets jaunes qui ont été convoqués pour entrave à la circulation. Ils sont ressortis, mais l'un d'eux est poursuivit avec une convocation dans le cadre d'une composition pénale.

Vers 15h30, à Bormes (Var), une quarantaine de Gilets jaunes se sont rassemblés pour aller au fort de Brégançon mais ils ont été stoppée à l'entrée de la route départementale D42d par une vingtaine de gendarmes et la police municipale ainsi que sur la plage.

Vers 16h00, Renaud Joubert‏, un des trois journalistes convoqués au commissariat d'Angoulême pour être signifié être « mis en cause » pour « provocation au crime » pour avoir couvert comme journaliste la décapitation de Macron a twitté : « le nouveau monde à l'envers ». Un autre des trois journalistes, Ismaël Karroum, rédacteur en chef adjoint, a dit ne pas y voir une « tentative d'intimidation », si les choses en restent là.

En fin d’après midi, à Saint-Vaury (Creuse), les Gilets jaunes ont brûlé leur cabane sur le rond-point. Depuis plusieurs jours les gendarmes leur demandaient de libérer le rond-point.

Vers 17h30, Haveluy (Nord), seule une dame du même âge que l'organisateur, René Gonnez, retraité de 68 ans, est venue à la réunion des Gilets jaunes à la salle Droulez.

Vers 19h00, le site internet Gilets Jaunes Fâchés pas Fachos a partagé un article du journal Le Dauphine dans lequel Christophe Chalençon dit mettre en place un socle de proposition pour la construction d'une liste, en vue de la présenter aux élections européennes.

Vers 20h00, TF1 a annoncé qu'un délinquant multirécidiviste a été interpellé après avoir revendu sur le site internet Le Bon Coin, des articles de luxe volés près des Champs-Élysées lors de l’Acte II du 24 novembre.

Sur le réseau autoroutier, plusieurs actions ont été recensées. Sur décision préfectorale, 3 échangeurs d'autoroutes ont encore été partiellement ou complètement fermés non loin des actions des Gilets jaunes :

  • l'A7 à Bollène (n°19) et Orange Sud (n°22);
  • l'A9 à Narbonne Sud (n°38);
  • l'A50 au péage de Bandol reste fermé dans le sens Toulon/Marseille.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 27 décembre 2018

Jour suivant avant
    Page
  • Page France de Wikinews « France »
  • de Wikinews.