France : retour sur le festival Rio Loco

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Padlock-silver-medium.svg Cet article est archivé et il ne doit être modifié que pour de la maintenance (interwiki, orthographe, grammaire etc.). Toutes autres modifications seront annulées.


Chris Combette se produisant sur la grande scène
Le groupe « Fondering & Prince Koloni » joue sur l'une des deux autres scènes

18 juin 2014. – L'édition 2014 du festival toulousain Rio Loco ayant débuté le mercredi 11 juin après deux jours de blocage du site par les intermittents du spectacle s'est finalement clôturée dans la nuit du dimanche 15 au lundi 16 juin sans nouveaux accidents majeurs.


Cette édition 2014 s'étant déroulée à la prairie des filtres et ayant attiré plus de 100 000 festivaliers[1] aura finalement été rendue totalement gratuite par les intermittents du spectacle, ayant décidés de revenir finalement sur leur décision initiale de blocage total du festival « À la suite des actes de violences physiques et verbales de la part de certains commerçants et exposants » de Rio Loco, « la coordination des intermittents et précaires de Midi-Pyrénées a décidé de revenir sur [sa] position », ont-ils indiqués par un communiqué. Des intermittents qui auront également écourté la durée de tous les concerts afin de pouvoir prendre la parole sur scène.

Malgré ces perturbations, les spectateurs auront pu profiter dans une ambiance survoltée et des températures estivales atteignant presque les 30 degrés des morceaux joués par différents groupes tels que les colombiens Systema Solar , les mexicains de Celso Pina y su ronda Bogota, ou encore le célèbre groupe espagnol Che Sudaka[2].


Notes
Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 18 juin 2014

Jour suivant avant