France : lancement du « Ségur de la santé »

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Emmanuel Macron a reconnu que le gouvernement « a sans doute fait une erreur » dans sa politique en matière de santé.

25 mai 2020. – Le gouvernement français lance aujourd'hui le « Ségur de la santé ». Il s'agit de réunions qui portent le nom de l'avenue où est installé le ministère des Solidarités et de la Santé à Paris. Il s'agit de cinq lettres qui visent à résoudre les problèmes de l'hôpital public en France. Le président français Emmanuel Macron avait parlé de « dysfonctionnements » qui ont été amplifiés par la pandémie de COVID-19 en France.

Les réunions se tiendront par visioconférence à partir de ce lundi, et près de 300 personnes pourraient participer. La hausse des salaires, le temps de travail ou la gouvernance des hôpitaux sont autant de thématiques qui devraient être abordées. Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a prévenu : « Nous irons vite, nous irons fort. »

Entrée du groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière.

Avant le début de la pandémie de COVID-19, le personnel hospitalier manifestait depuis plusieurs mois pour diverses revendications, mais qui n'avaient pas trouvé l'écoute du gouvernement d'Édouard Philippe.

Ces derniers jours, Emmanuel Macron a reconnu que le gouvernement « a sans doute fait une erreur » dans sa politique en matière de santé. Et que la réforme entreprise en 2018, Ma santé 2022, « ne portait pas assez de sens ». En visite à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, le chef de l'État français avait promis des revalorisations salariales au personnel.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

25 mai 2020

Jour suivant avant