COVID-19 : le Japon lève les mesures sur l'état d’urgence

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rue vide de Tokyo en avril 2020.

25 mai 2020. – En raison de la pandémie de COVID-19, le Japon avait déclaré l'état d'urgence dans les principales régions du pays dès le 7 avril dernier. La baisse de la pandémie ces derniers jours a conduit le gouvernement japonais à lever totalement l'état d'urgence ce lundi. Une sortie avec anticipation, puisqu'il devait prendre fin le 31 mai.

L'état d'urgence au Japon n'était pas aussi restrictif qu'en Italie ou en France. Il s'agissait d'une incitation à rester chez soi ou, pour les commerces, à rester fermé. « Nous avions des critères très restrictifs pour permettre la levée de l'état d'urgence. Nous avons jugé que ces critères étaient remplis », a expliqué le Premier ministre japonais Shinzō Abe. Ce dernier a néanmoins appelé à la prudence en inventant « une nouvelle normalité ».

Un plan de relance économique

Ce dernier a également annoncé un plan de relance économique en promettant près de 1 000 milliards de dollars et aussi la distribution d'une aide de 851 euros à chaque habitant pour stimuler la consommation. Les frontières de l'archipel nippon restent fermées jusqu'à nouvel ordre aux personnes qui n'ont pas la nationalité japonaise.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

25 mai 2020

Jour suivant avant