France : du rififi chez CharlieHebdo

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Des distensions apparaissent au sein de l'équipe de Charlie Hebdo.

Jeannette Bougrab lors des états généraux de la Femme en 2010.
Le logo de l'hebdomadaire satirique
Luz début juillet 2007.

16 mai 2015. – Le dessinateur Luz a annoncé son départ du journal, dont il est collaborateur depuis plus d'une vingtaine d'années.

Par ailleurs, quinze salariés de la société souhaitent une nouvelle gouvernance et un statut d'« actionnaires salariés à part égale ».

Zineb El Rhazoui a été mise à pied pour faute grave, et a depuis été réintégrée.

Jeannette Bougrab, ex-secrétaire d'Etat à la Jeunesse de Nicolas Sarkozy, mais néanmoins amie de Charb, a critiqué le comportement de Luz qu'elle ne juge pas bon.

Charlie Hebdo est une publication satirique de tradition libertaire, à l'esprit caustique et irrespectueux hérité de Hara-Kiri. Le journal a gardé une réputation marquée à gauche. Si l'hebdomadaire fustige plus volontiers les idées et hommes politiques de droite, il n'est guère complaisant avec les partis de gauche, qu'ils soient au gouvernement ou non. Il est fréquent que les différents chroniqueurs soient en désaccord plus ou moins profond.

Le journal imprimait seulement 45 000 exemplaires hebdomadaires avant les attaques terroristes dont il a été victime en janvier 2015.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 16 mai 2015

Jour suivant avant
  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.