France : François Bayrou lance le Mouvement démocrate

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

10 mai 2007. – François Bayrou, président de l'UDF, arrivé en troisième position de la récente élection présidentielle française en rassemblant plus de 18 % des suffrages au premier tour, a lancé ce jour le Mouvement démocrate lors d'un conseil national de l'UDF à la Mutualité à Paris. La résolution décrétant la naissance de ce nouveau parti centriste que François Bayrou a porté a été approuvée par les plus de 2 500 présents (selon l'UDF) lors d'un vote à main levée, 4 personnes s'opposant à cette création, 4 s'abstenant.
Ce mouvement, qui sera formalisé lors d'un congrès à l'automne, est voulu comme un contre-pouvoir à la future majorité UMP que François Bayrou prévoit à l'issue des élections législatives qui se tiendront en juin : « l'UMP va avoir sans aucune exception tous les leviers de commande en France », « Rien n'est plus important que de bâtir en France un contre-pouvoir libre ». Cependant, malgré la présence de nombreux sénateurs et députés européens, les députés nationaux issus de l'UDF ont dans leur grande majorité fait défection et rejoint les rangs de l'UMP, qui est en train de constituer un pôle centriste.
Le Mouvement démocrate se constituera autour d'un « noyau » UDF, mais pas seulement : des personnalités comme Corinne Lepage (du mouvement Cap21, qui s'était ralliée à François Bayrou) et Jean-Luc Bennahmias, ancien secrétaire national des Verts ont d'ores et déjà annoncé leur ralliement.

Voir aussi

Sources