Famille disparue à Nantes : plusieurs corps retrouvés dans le jardin

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page actualisée Page actualisée : 21 avril 2011, 19 h 50 UTC — « Famille disparue à Nantes : les corps des 4 enfants et de la mère découverts dans le jardin »

Vue aérienne de la ville de Nantes

21 avril 2011, 15 h 40 UTC. – Après la découverte, ce matin, d'une jambe par la police à Nantes, qui enquêtait dans le cadre de la « disparition inquiétante » d'une famille depuis début avril, de nouveaux éléments sont parvenus aux enquêteurs. Dans l'après-midi, les membres de la police judiciaire et de la sûreté départementale auraient découvert plusieurs corps enterrés dans le jardin, selon le quotidien Ouest-France. En outre, une source proche de l'enquête a parlé de « restes d'un corps » retrouvés, qui semblent correspondre à la jambe « non identifiée » découverte ce matin.

De plus, d'après RTL, deux voisins auraient vu le père de famille, quinze jours auparavant, portant dans son coffre « des gros sacs, des cabas ». Il aurait ainsi fait plusieurs « allers-retours ». « Les chiens ont hurlé à la mort deux nuits de suite » trois semaines plus tôt, ont-ils affirmé.

D'après les témoignages recueillis, la famille aurait laissé des traces intrigantes. Ainsi, Olivier Bouissous, le directeur de l'école la Perverie Sacré Cœur, où étaient scolarisés deux des enfants, a déclaré avoir reçu une lettre la semaine dernière, indiquant que la famille partait en Australie, « à la suite d'une mutation professionnelle urgente » du père. « Ce courrier était accompagné d'un chèque pour solde de tout compte jusqu'à la fin de l'année scolaire, précise-t-il. Je ne peux rien dire de plus. Des familles qui ont des mutations professionnelles en cours d'année, ça arrive », a-t-il raconté. En outre, le père aurait « expliqué qu'il était agent secret et qu'il partait dans le cadre d'un programme de protection des témoins » à certains de ses proches, a expliqué M. Ronsin.

Tous les comptes bancaires de la famille ont été clos, les téléphones portables éteints, les connexions à Internet absentes. Aucun aéroport ou gare n'a enregistré leur passage. Les enquêteurs sont maintenant à la recherche de trois véhicules, une Pontiac (immatriculée 562-BCE-44), une Citroën C5 (immatriculée 235-CJG-44) et une Renault (immatriculée 784-CGC-44). Un numéro de téléphone a été mis en place ce matin au commissariat de Nantes, pour recueillir de nouvelles informations. Il s'agit du 02-53-46-74-20. Une bâche noire a été installée devant la maison, et un périmètre de sécurité dressé dans la rue.

Voir aussi

Sources



  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.