Cinéma : le 11ème festival du Film francophone d'Angoulême a mis Haïti à l'honneur

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

27 août 2018. – Le festival du Film francophone d'Angoulême se déroule chaque année durant les derniers jours du mois d'août. Créé en 2008 par les producteurs Marie-France Brière, Dominique Besnehard et Patrick Mardikian, il a mis en compétition cette année 10 films avec un jury présidé par Karin Viard.

Chaque année, Angoulême, chef-lieu du département charentais, devient le rendez-vous obligé du cinéma français où sont projetés soit en compétition soit en avant-première le meilleur des films francophones à venir. Mais pas uniquement, puisque cette année le Québec, le Maroc (en coproduction avec le Qatar et la France), la Belgique, la Suisse et l'Allemagne (en coproduction avec la France) se retrouvent aux côtés de l'Hexagone. Depuis 2011, chaque édition du festival rend même un hommage au cinéma d'un pays francophone. Après la Tunisie, le Sénégal, le Québec, le Burkina-Faso, la Belgique, le Liban, et la Côte-d’Ivoire, la production haïtienne est mise à l'honneur cette année.

Angoulême offre ainsi un véritable coup de projecteur sur ces cinémas plus restreints comme le Burkina-Faso ou le Liban, où la quantité de films produits est bien moindre par rapport à la Belgique ou au Québec. Des cinémas qui méritent néanmoins d'être vus et mis en valeur aux yeux du large public auquel est ouvert le festival. Ainsi, 11 pays sont présents pour cette 11ème édition.

Les films en compétition

Dix films se sont disputés les dix Valois (nom des récompenses augoumoisines) qui ont été remises ce dimanche soir. Aux classiques récompenses de la mise en scène, du meilleur acteur, de la meilleure actrice, du meilleur scénario et de la meilleure musique s'ajoutent le Valois du public, le Valois René Laloux qui récompense le meilleur court-métrage d'animation, le Valois des Étudiants francophones, le Valois Rothschild Martin Maurel décerné à un producteur par un collège de distributeurs et le Valois de Diamant remis par TV5 Monde.

Films en compétition pour cette 11ème édition
Titre Sortie en salles Pays Réalisateurs(s) Acteurs Récompenses
L’Amour flou 10 octobre France Romane Bohringer,
Philippe Rebbot
Romane Bohringer,
Philippe Rebbot,
Reda Kateb
Valois Canal+ du public
Photo de famille 5 septembre France Cécilia Rouaud Vanessa Paradis,
Camille Cottin,
Pierre Deladonchamps,
Jean-Pierre Bacri,
Chantal Lauby
Sauvage 29 août France Camille Vidal-Naquet Félix Maritaud,
Éric Bernard,
Nicolas Dibla,
Philippe Ohrel
Valois Adami de l’acteur décerné à Félix Maritaud
Shéhérazade 5 septembre France Jean-Bernard Marlin Dylan Robert,
Kenza Fortas,
Idir Azougli,
Lisa Amedjout
Valois Magelis des étudiants francophones,
Valois Sacem de la musique de films décerné à Mouss et Hakim,
Valois TV5 Monde de diamant
Tout ce qu'il me reste de la révolution 2 janvier 2019 France Judith Davis Judith Davis,
Malik Zidi,
Mireille Perrier
Valois du Jury
Les Rois mongols 22 septembre Canada Luc Picard Corbeil-Gauvreau,
Martin Desgagné,
Clare Coulter
Valois Adami de l’actrice décerné à Milya Corbeil-Gauvreau
Charlotte a du fun Aucune date annoncée Québec Sophie Lorain Marguerite Bouchard,
Romane Denis,
Rose Adam
Troisièmes noces Aucune date annoncée Belgique David Lambert Bouli Lanners,
Rachel Mwanza,
Eric Kabongo
Le Vent tourne 26 septembre Suisse,
Belgique
Bettina Oberli Mélanie Thierry,
Pierre Deladonchamps,
Nuno Lopes,
Anastasia Shevtsova
Sofia 5 septembre Qatar,
Maroc,
France
Meryem Benm’Barek Maha Alemi,
Lubna Azabal,
Sarah Perles
Valois du scénario

Le Valois Rothschild Martin Maurel a été décerné à Stéphanie Bermann et Alexis Dulguerian de Domino Films. Le Valois René Laloux est revenu ex-aequo aux court-métrages Travelogue Tel Aviv de Patthey Samuel et Hybrids de Florian Brauch, Kim Tailhades, Matthieu Pujol, Yohan Thireau, Romain Thirion.

Un hommage au 7ème art haïtien
Raoul Peck lors de la présentation de son film Le Jeune Karl Marx à la Berlinale 2017.
Source : Maximilian Bühn.

Le cinéma haïtien apparaît peu prolifique et ne peut rivaliser avec le Québec ou la Belgique. Ainsi, si le cinéma apparaît à Haïti en même temps que dans le reste du monde en 1896, il n'y a quasiment aucune production locale. Les difficultés économiques du pays et d'autres facteurs ne permirent la production que de deux longs métrages et un moyen métrage durant les 28 ans de la « dictature Duvalier » (1957-1986). Tous ces films sont des documentaires. Il faut attendre la chute des Duvalier pour voir émerger un cinéma de fiction et Raoul Peck, réalisateur phare de l'île, dont deux de ses films sont projetés à Angoulême Haitian Corner (1988) et L’Homme sur les quais (1993), qui fait partie de la sélection officielle de 1993 à Cannes. Son dernier film, Le Jeune Karl Marx est sorti le 27 septembre 2017.

Sept films ont été choisis pour l'hommage au cinéma haïtien :

Année Pays Titre Réalisateur
1988 Haïti Haitian corner Raoul Peck
1992 Haïti / France L’Homme sur les quais Raoul Peck
2002 Haïti / France Royal Bonbon Charles Najman
2009 Haïti Les Amours d'un zombi Arnold Antonin
2010 Haïti Chronique d’une catastrophe annoncée Arnold Antonin
2015 France / Belgique Port-au-Prince - Dimanche 4 janvier François Marthouret
2016 Haïti Ayiti mon amour Guetty Fel

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • Page Culture de Wikinews Page « Culture » de Wikinews. L'actualité culturelle dans le monde.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 28 août 2018

Jour suivant avant