Chine : l'empire du Milieu mise sur le nucléaire pour lutter contre le changement climatique

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
La centrale nucléaire de Taishan qui dispose de 2 réacteurs EPR d'une puissance unitaire de 1 750MW

Publié le 13 février 2022
Malgré l’absence du président Xi Jinping à la COP26, la Chine s'est fixé en 2021 d'importantes ambitions en terme de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle vise que ses émissions atteigne un pic en 2030 et la neutralité carbone pour 2060. Pour y parvenir la Chine compte sur son ambitieux plan d'investissement dans l'énergie atomique afin d’accélérer sa transition énergétique et se passer du charbon qui représente encore 65 % de son immense appétit en électricité. Entre 2020 et 2035, le géant asiatique veut investir 440 milliards de dollars pour financer la construction de 150 réacteurs nucléaires soit davantage que l'ensemble des pays du monde sur les trente-cinq dernières années.

D'après les autorités chinoises, ce plan permettra d'éviter 1,5 milliards de tonnes de CO2 chaque année soit, autant d'émissions que l'Espagne, la France et l'Allemagne réunis.

Source[modifier | modifier le wikicode]

((fr))« COP26 : pendant ce temps-là, en Chine ». L'express10 novembre 2021.

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

13 février 2022

Jour suivant avant