Championnat de Russie de football 2014-2015 : les résultats de la vingt-et-unième journée

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
thumbs
Voir aussi
Articles sur Wikipédia

6 avril 2015. – Le championnat de Russie de football de première division a disputé la vingt-et-unième journée, la première suivant la trêve internationale, une trêve marquée par des incidents de supporters et les difficultés de la sélection. La vingt-et-unième journée a été marquée quant à elle par la victoire du Zénit Saint-Pétersbourg dans le clasico, creusant ainsi l'écart avec son rival et dauphin du CSKA Moscou, le match nul lors du derby moscovite opposant le Dinamo et le Lokomotiv, le faux-pas du Spartak, les bonnes opérations de Krasnodar et du Roubine, la fin d'une mauvaise série pour le Terek, le décollage au classement du FK Rostov et du Torpedo Moscou, ainsi que les incidents de supporters dans le match opposant ce-dernier à l'Arsenal Toula.

Le Zénit Saint-Pétersbourg prend le large sur son premier poursuivant, le CSKA Moscou, grâce à sa victoire dans le clasico. Le FK Krasnodar et le Roubine Kazan profitent de ce match pour talonner le CSKA, mais profitent également des faux-pas de leurs quatre poursuivants derrière du Dinamo Moscou, du Spartak Moscou, du Lokomotiv Moscou et du Kouban Krasnodar. En bas de tableau, le Torpedo Moscou et le FK Rostov profitent de leur victoire face à des adversaires directs pour s'éloigner de la zone rouge.

Trêve internationale[modifier | modifier le wikicode]

Monténégro MontenegroRussia Russie[modifier | modifier le wikicode]

27 mars 2015. – Durant la trêve, la Russie s'est déplacée au Monténégro pour un match de grande importance dans le cadre des éliminations de l'Euro 2016. Ce match aura été tout sauf ordinaire. En effet, le gardien de but russe Igor Akinfeïev est touché en pleine tête par un fumigène après dix secondes de match et doit sortir du terrain pour être hospitalisé. L'arbitre renvoie les joueurs aux vestiaires et le match est interrompu. Toutefois, après trente-cinq minutes d'interruption, le match est repris avec l'autorisation de l'UEFA, une décision très controversée et contestée en Russie, immédiatement dénoncée par le ministre des sports russe Vitaly Mutko et le président de la Fédération russe de football Nikolaï Tolstykh.

« C'est une honte que les actions des fans du Monténégro aient gâché un match très intéressant. Après la fin du match, nous avons déposé une plainte. Selon nous, le jeu aurait dû être arrêté dès la première minute. La protestation a été faite. Aujourd'hui, l'UEFA connaît notre position. Notre position est qu'il s'agit d'une défaite pour le Monténégro. »

— Nikolaï Tolstykh, président de la Fédération de Russie de football

Après la reprise, le match est dominé par la Russie, mais cette domination est stérile et la Russie manque de nombreuses occasions. Le Monténégro quant à lui, malgré quelques incursions, ne tire pas. À la fin de la première mi-temps, l'arbitre ne siffle pas un penalty pour la Russie après une faute monténégrine en pleine surface de réparation. Sur un score vierge, les joueurs rentrent aux vestiaires pour la mi-temps.

La mi-temps est très longue, car l'arbitre est hésitant pour relancer le match et demande l'autorisation au délégué de l'UEFA Gianni Infantino. Ce-dernier refusant de prendre une décision seul, remonte la demande au président de l'UEFA Michel Platini. Ce-dernier prononçant son accord pour relancer le match, l'autorisation du lancement de la deuxième mi-temps est donnée.

Aleksandr Ryazantsev face au Kazakhstan.

La deuxième mi-temps commence donc après quarante-cinq minutes d'interruption. La physionomie du match ne change pas : la Russie domine mais se montre très inefficace et son attaquant Aleksandr Kokorine manque une grosse occasion de but alors que les Russes étaient en situation de trois contre un face au gardien adverse. Plus tard dans le match, l'arbitre siffle un penalty complètement imaginaire pour la Russie. Roman Chirokov se charge de le convertir, mais le tir, trop doux et mou, est rattrapé sans problème par le gardien monténégrin. Ce penalty provoque la colère de supporters monténégrins qui jettent une brique et des fumigènes allumés sur Dmitri Kombarov. Le match tourne à la bagarre, obligeant l'arbitre à abandonner le match et à renvoyer les joueurs aux vestiaires.

L'UEFA a annoncé avoir mis en place une procédure disciplinaire et une enquête sur les évènements. La Fédération russe de football a vivement dénoncé l'autorisation donnée par l'UEFA de continuer le match et porté plainte. Le Monténégro et la Russie s'exposent à des sanctions de l'UEFA qui peuvent aller de matchs à huit clos jusqu'à une défaite sur tapis vert pour l'une des deux sélections voire les deux. Ces sanctions n'ont pas encore été prononcées.

Russie RussiaKazakhstan Kazakhstan[modifier | modifier le wikicode]

La Russie a ensuite joué un match amical contre le voisin du Kazakhstan. Le match s'achève sur un morne match nul sans but (0-0). Au cours de cette rencontre, plusieurs jeunes Russes ont été sélectionnés pour la première fois. Le match oppose deux équipes remaniées par choix et non par contrainte. Sur le terrain, le match est orienté vers le très défensif. En effet, les occasions sont très rares de même que les attaques. Il n'y aura que deux grosses occasions durant la rencontre, une de chaque côté avec un ballon sur le poteau d'Aleksandr Samedov et un ballon manqué aux six mètres par les Kazakhs.

Pour la Russie, il s'agit d'un mauvais résultat concédé à domicile contre l'une des équipes les plus faibles d'Europe. De nombreux joueurs ont été totalement transparents et désintéressés.

Quelques chiffres[modifier | modifier le wikicode]

Le Zénit Saint-Pétersbourg a toujours la meilleure différence de buts et la meilleure défense. Le CSKA Moscou a toujours la meilleure attaque malgré sa défaite face au Zénit. Ce même Arsenal Toula demeure la pire attaque du championnat. Le FK Rostov reste la pire défense ainsi que l'équipe avec la pire différence de buts de la saison mais quitte la dernière place du classement au bénéfice de sa victoire et au détriment de l'Amkar Perm.

Palmarès Club Buts Class.
Meilleure attaque CSKA Moscou CSKA Moscou 49 2
Plus mauvaise attaque Mordovia Saransk Mordovia Saransk
Arsenal Toula Arsenal Toula
Amkar Perm Amkar Perm
13 10
15
16
Meilleure défense Zénit Saint-Pétersbourg Zénit Saint-Pétersbourg 12 1
Plus mauvaise défense Rostov FK Rostov 41 14
Meilleure différence de buts Zénit Saint-Pétersbourg Zénit Saint-Pétersbourg 35 1
Plus mauvaise différence de buts Rostov FK Rostov -23 14

Résultats et classement[modifier | modifier le wikicode]

4 avril 2015. – La vingt-et-unième journée est ouverte par l'Amkar Perm et le Roubine Kazan. Quatrième au classement, le Roubine, malgré quelques petites difficultés en première mi-temps, s'impose au final largement et continue de se placer en position de jouer les compétitions européennes la saison prochaine. Le derby moscovite opposant le Dinamo Moscou et le Lokomotiv Moscou était un match de rattrapage, les deux équipes restant sur une série décevante. Au cours de ce match, William Vainqueur inscrit son premier but de la saison. Le Lokomotiv est réduit à dix mais les Cheminots ne commencent à réellement jouer offensif et sortir de leur terrain qu'après cette expulsion. Le dernier but de la partie est inscrit par le Lokomotiv sur un double-penalty, le premier étant manqué mais une main d'un défenseur en provoquant un deuxième instantanément. Avec ce nul, les deux équipes restent sur trois matchs sans victoire. Peu après, le FK Krasnodar fait étalage de sa puissance offensive en faisant exploser la défense du Mordovia Saransk qui l'avait battu au match aller. Le Spartak Moscou aurait pu bénéficier du match nul entre les deux autres clubs moscovites, mais il concède lui aussi un nul à une séduisante équipe du Kouban Krasnodar qui regrettera beaucoup de ne pas l'avoir emporté par manque flagrant de réalisme.

5 avril 2015. – La grande affiche de la journée était le clasico entre le Zénit Saint-Pétersbourg, leader et vice-champion de Russie en titre, et le CSKA Moscou, dauphin et champion de Russie en titre. Le premier disposait à ce moment-là d'une avance de 5 points sur le deuxième mais restait sous sa menace. La saison dernière, à la même journée, le CSKA Moscou avait battu le Zénit et ouvert une série de dix victoires consécutives pour décrocher de façon rocambolesque le titre en profitant d'un faux-pas de dernière minute du Zénit. L'occasion se présentait donc pour faire de même à dix journées de la fin. Cependant, le scénario est tout autre cette fois-ci. Hulk ouvre le score pour le Zénit d'un tir fantastique avant de doubler la mise en profitant de la passivité du défenseur central Vassili Berezoutski malgré un excellent arrêt du gardien Igor Akinfeïev qui s'est remis du fumigène reçu au Monténégro. Carlos Strandberg réduira l'écart sans empêcher la victoire pétersbourgeoise. Le Zénit a donc 8 points d'avance en tête du classement. Dans le restant de la journée, le FK Rostov et le Torpedo Moscou s'imposent respectivement sur les pelouses de l'Oural Iekaterinbourg et de l'Arsenal Toula. Rostov quitte donc la dernière place alors que le Torpedo sort de la zone rouge. Celui-ci risque néanmoins une quatrième vague de sanctions après un nouveau débordement de ses supporters ayant causé des bagarres et une interruption de sept minutes. Le Terek Grozny, qui n'avait pris qu'un seul point sur 21 possibles au cours des sept dernières journées, met fin à sa mauvaise série en s'imposant à Oufa.

Résultats complets de la 21e journée
Amkar Perm Amkar Perm 0 - 3 Roubine Kazan Roubine Kazan
Dinamo Moscou Dinamo Moscou 2 - 2 Lokomotiv Moscou Lokomotiv Moscou
FK Krasnodar FK Krasnodar 4 - 0 Mordovia Saransk Mordovia Saransk
Spartak Moscou Spartak Moscou 1 - 1 Kouban Krasnodar Kouban Krasnodar
Zénit Saint-Pétersbourg Zénit Saint-Pétersbourg 2 - 1 CSKA Moscou CSKA Moscou
Oural Iekaterinbourg Oural Iekaterinbourg 0 - 1 Rostov FK Rostov
FK Oufa FK Oufa 0 - 1 Terek Grozny Terek Grozny
Arsenal Toula Arsenal Toula 0 - 1 Torpedo Moscou Torpedo Moscou


Classement général
Class. Club Pts J G N P F pp pc +- pén
1. Zénit Saint-Pétersbourg Zénit Saint-Pétersbourg 51 21 16 3 2 0 48 12 36 0
2. CSKA Moscou CSKA Moscou 43 21 14 1 6 0 49 20 29 0
3. FK Krasnodar FK Krasnodar 41 21 12 5 4 0 36 18 18 0
4. Roubine Kazan Roubine Kazan 39 21 11 6 4 0 31 19 12 0
5. Dinamo Moscou Dinamo Moscou 36 20 11 3 6 0 41 24 17 0
6. Spartak Moscou Spartak Moscou 36 21 10 6 5 0 30 24 6 0
7. Lokomotiv Moscou Lokomotiv Moscou 35 21 9 8 4 0 23 15 8 0
8. Kouban Krasnodar Kouban Krasnodar 31 21 7 10 4 0 21 22 -1 0
9. Terek Grozny Terek Grozny 28 21 8 4 9 0 21 19 2 0
10. Mordovia Saransk Mordovia Saransk 22 21 6 4 11 0 13 34 -21 0
11. FK Oufa FK Oufa 19 21 4 7 10 0 16 28 -12 0
12. Torpedo Moscou Torpedo Moscou 19 21 4 7 10 0 19 35 -16 0
13. Oural Iekaterinbourg Oural Iekaterinbourg 17 21 5 2 14 0 17 31 -14 0
14. Rostov FK Rostov 17 21 4 5 12 0 18 41 -23 0
15. Arsenal Toula Arsenal Toula 14 21 4 2 15 0 13 33 -20 0
16. Amkar Perm Amkar Perm 14 20 3 5 12 0 13 34 -21 0
Source : Wikinews
Précédé par Championnat de Russie de football 2014-2015 Suivi par
Vingtième journée Vingt-et-unième journée Vingt-deuxième journée

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 6 avril 2015

Jour suivant avant
  • Page Football de Wikinews Page « Football » de Wikinews. L'actualité du football dans le monde.