Canada : le nouveau gouvernement de Justin Trudeau est assermenté

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le nouveau premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et les membres du conseil des ministres ont été assermentés par le gouverneur général ce matin à Ottawa. Trudeau devient donc officiellement le 23e premier ministre du Canada après avoir remporté une majorité de sièges lors de l'élection fédérale canadienne du 19 octobre dernier.

Rideau Hall, la résidence officielle du gouverneur général du Canada
Justin Trudeau
Catherine McKenna

4 novembre 2015. – La cérémonie d'assermentation s'est déroulée ce matin dans la capitale canadienne. Le nouveau premier ministre s'est présenté à pied à Rideau Hall, accompagné de son conseil des ministres, rompant avec la traditionnelle arrivée des ministres en limousine. Autre fait exceptionnel, Trudeau avait convié le grand public à assister à l'arrivée du cabinet à la résidence officielle du gouverneur général.

La cérémonie a laissé place à une présence autochtone remarquée. La participation d'un jeune Cri équipé de son tambour traditionnel lors du défilé, ainsi que la présence de deux jeunes filles Inuites performant un chant de gorge ont effectivement été mis en place par l'organisation.

C'est par la même occasion que le premier ministre a dévoilé la composition de son tout nouveau conseil des ministres. Celui-ci atteint la parité de représentation au sein du nouveau cabinet, 15 hommes et 15 femmes ayant été nommés ministres.

Parmi celles-ci, Catherine McKenna obtient le ministère de l’Environnement et des Changements climatiques, auparavant simplement nommé ministère de l'Environnement, et assurera la représentation du Canada à La Conférence de Paris sur les changements climatiques à la fin du mois. La scientifique Kirsty Duncan est nommée ministre en titre de la Science, tandis que l'ancienne cheffe autochtone et procureur de la Couronne Jody Wilson-Raybould, nouvellement élue, hérite quant à elle de l'important ministère de la Justice. L'ancienne ministre libérale Carolyn Bennett, nommée aux Affaires autochtones, fait aussi partie du nombre.

Le député du Nunavut d'origine autochtone, Hunter Tootoo, est le nouveau ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière. Le ministère de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, incluant désormais le terme réfugiés, a été confié à John McCallum.

Plusieurs élus Québécois obtiennent par ailleurs d'importants ministères. Entre autres, Stéphane Dion est aux commandes du ministère des Affaires étrangères, l'ancien astronaute Marc Garneau dirige les Transports et Diane Lebouthillier devient cheffe de l'Agence du Revenu du Canada. C'est la province de l'Ontario qui obtient le plus grand nombre de ministres avec 11 nominations.

Avec les nombreuses promesses électorales soutenues par Justin Trudeau lors de la dernière campagne électorale, le nouveau gouvernement fait face à plusieurs défis. Trudeau s'est notamment engagé à instaurer une enquête publique sur les disparitions et les meurtres de milliers de femmes autochtones au Canada, un dossier chaud actuellement, en particulier au Québec dans la foulée des récentes révélations sur les violences policières commises à l'endroit des femmes autochtones de Val-d'Or.

En outre, Trudeau a également promis que le Canada se retirerait de la mission de combat actuellement en cours en Irak et en Syrie en faisant cesser la participation canadienne aux bombardements de la coalition, privilégiant plutôt la formation au sol des combattants locaux, en plus de s'être engagé à revoir le processus d'évaluation environnementale des projets de construction de pipelines.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 4 novembre 2015

Jour suivant avant