Attentat de Marrakech : le principal suspect condamné à la peine de mort

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le tribunal anti-terroriste de Salé, près de Rabat, a condamné hier le principal suspect de l'attentat commis le 28 avril à Marrakech à la peine capitale. Lors du procès, les neuf accusés ont tous nié les charges à leur encontre.

Dix-sept personnes ont trouvé la mort dans l'attentat du café Argana (ici en 2004).

29 octobre 2011. – Tandis que son complice écope de la prison à perpétuité, les sept autres accusés sont condamnés à des peines de prison allant de 2 à 4 ans. Bien que la peine de mort soit toujours inscrite dans le code pénal marocain, dans les faits, elle n'est plus appliquée depuis 1992. Cette condamnation est davantage symbolique, d'autant plus que la nouvelle constitution votée en juillet prévoit pour la première fois explicitement le « droit à la vie », ce qui devrait la supprimer formellement.

Dès le prononcé du verdict, les familles de victimes avaient crié à l'injustice. Aujourd'hui, le parquet de Rabat a fait interjeté, considérant que les peines de prison des autres protagonistes étaient trop légères. Ils seront donc sept à être rejugés.

Voir aussi

Sources




  • Page Maroc de Wikinews Page « Maroc » de Wikinews. L'actualité marocaine dans le monde.