Attentat de Marrakech : trois suspects arrêtés au Maroc

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le ministère marocain de l'Intérieur a confirmé hier soir l'arrestation de trois ressortissants marocains, dont l'auteur principal de l'attentat commis le 28 avril à Marrakech.

Seize personnes ont trouvé la mort dans l'attentat du café Argana (ici en 2004).

6 mai 2011. – Trois ressortissants marocains ont été arrêtés au Maroc et « parmi ses trois personnes se trouve le principal exécutant. Elles sont liées à Al-Qaida », a déclaré Khalid Naciri, porte-parole du gouvernement sans toutefois être en mesure de pouvoir préciser s'il s'agissait d'Al-Qaida au Maghreb islamique.

Les suspects ont été arrêtés hier après-midi à Safi, à 350 km au sud de Casablanca, selon une source sécuritaire, qui a affirmé qu'ils avaient des « antécédents », et étaient connus pour avoir participé au recrutement de combattants pour l'Irak. Le principal suspect, « […] imprégné de l'idéologie djihadiste et ayant fait allégeance à l'organisation Al-Qaida, avait déjà entrepris plusieurs tentatives pour rejoindre certains foyers de tension, notamment en Tchétchénie et en Irak, avant de décider de perpétrer un acte terroriste à l'intérieur du Maroc », précise le communiqué du ministère.

« Ainsi, après s'être initié à la fabrication d'explosifs sur Internet, il a mis au point deux engins explosifs, commandés à distance qu'il avait acheminés à Marrakech. Son choix s'est porté sur le café Argana, espace qui connaît une affluence de touristes marocains et étrangers, et où il avait accédé en se faisant passer pour un touriste », ajoute-t-il.

Huit enquêteurs français, spécialisés dans l'anti-terrorisme et la police scientifique, à Marrakech depuis la fin de la semaine dernière, collaborent depuis le début de l'enquête avec leurs homologues marocains. La Direction centrale de la police judiciaire française a lancé un appel à témoins : « À la suite de l'attentat de Marrakech du jeudi 28 avril 2011, la police judiciaire lance un appel à témoins à toute personne s'étant trouvée place Jamaâ El Fna le 28 avril au matin ». Un numéro vert a été mis en place. Il s'agit du 0800-95-80-81.

Voir aussi

Sources



  • Page Maroc de Wikinews Page « Maroc » de Wikinews. L'actualité marocaine dans le monde.