Argentine : des fortes pluies engendrent des inondations meurtrières

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page actualisée Page actualisée : 4 avril 2013 — « Inondations en Argentine : le bilan s'alourdit »

La région de Buenos Aires a été touchée par de très violentes pluies qui ont engendrées des inondations subites

3 avril 2013. – Depuis mardi matin, la région de Buenos Aires est touchée par de très violentes précipitations qui engendrent des inondations subites sans précédent. Dans la nuit de lundi à mardi, la capitale argentine a subi de très fortes pluies (plus de 155 mm, un record) qui ont noyé la ville sous les eaux pendant la deuxième moitié de la nuit entre 0h et 7h. Le bilan de ces inondations s'élève à 8 morts, 300 personnes évacuées et plus de 350 000 personnes affectées de diverses manières (coupures d'électricité, chutes d'arbres, interruption des transports en commun...). Parmi les victimes, on compte un employé du métro qui « est mort électrocuté dans une station alors qu'il intervenait sur les pompes d'extraction d'eau », a déclaré Enrique Rosito, porte-parole d'un syndicat du secteur. Bien que la vie ait repris son cours normal mercredi, plusieurs administrations déploraient encore des coupures d'internet, ainsi qu'un nombre important de matériel endommagé.

Dans la nuit de mardi à mercredi, c'est la ville de La Plata, à 60 km de Buenos Aires, qui est à son tour touchée par des pluies violentes qui battent également tous les records (plus de 400 mm en 2h mardi soir). Le bilan est encore plus lourd qu'à Buenos Aires, puisqu'il s'élève à plus de 25 morts et plus de 2 200 personnes évacuées. Près de la moitié de la ville s'est retrouvée sous les eaux en quelques heures et est actuellement paralysée et sans électricité. Le gouverneur de la province de Buenos Aires a déclaré : « Je n’ai jamais vu de chose égale. Cette situation n’a pas de précédent [...]. Pour le moment, nous pouvons confirmer un minimum de 25 décès. Les corps sont apparus quand les eaux ont commencé à baisser. » Les causes des décès ne sont pas toutes encore connues, mais il semble que la plupart des victimes se soient noyées dans leur voiture alors qu'elles tentaient de se réfugier à Tolusa, une banlieue de la capitale. Par ailleurs, la compagnie de pétrole argentine YPF a révélé que les inondations ont également touché la plus importante raffinerie de pétrole du pays, embrasant le complexe durant plusieurs heures.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 3 avril 2013

Jour suivant avant