États-Unis : le site internet du New York Times piraté par l'Armée Électronique Syrienne

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
thumbs
Voir aussi
Articles sur Wikipédia
Localisation du États-Unis
Localisation du États-Unis

28 août 2013. – L'accès au site Internet du journal américain The New York Times a été victime d'une cyberattaque, mardi après-midi. C'est la deuxième de ce mois d'août. Cet incident intervient en pleine guerre civile en Syrie, un jour après que les inspecteurs chargés d'enquêter sur l'affaire des armes chimiques aient été pris pour cible par des snipers.

L'attaque provient d'un groupe de personnes pro-Bachar el-Assad se définissant comme l'Armée Électronique Syrienne. En effet : des visiteurs ont pu apercevoir, sur la page d'accueil du site hacké, le logo de cette armée électronique. Ils ont également pu y lire le texte suivant : « Hacked by Electronic Syrian Army » (Hacké par l'Armée Électronique Syrienne). D'autres visiteurs recevaient un message indiquant qu'une erreur interne liée aux serveurs s'est produite.

Le New York Times a déclaré sur son compte Twitter que l'accès a son site a été restreint et que le problème était en train d'être résolu. Les responsables de la panne se sont vantés, également sur Twitter, d'avoir réussi à pirater nytimes.com.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 28 août 2013

Jour suivant avant