Syrie : les inspecteurs des Nations Unies pris pour cible par des snipers

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

26 août 2013. – Après le feu vert accordé dimanche par le régime de Bachar el-Assad, les inspecteurs de l'Organisation des Nations unies devaient commencer à enquêter lundi 26 août en se dirigeant vers le site de l'attaque chimique ayant tué plus de 1 000 personnes en Syrie.

La première des cinq voitures du convoi, pourtant escortée par des services de sécurité, a été prise pour cible par des snipers.

Aucune victime n'a été dénombrée parmi les enquêteurs. Ceux-ci sont revenus sains et saufs à un point de contrôle tenu par le gouvernement. Ils devront retourner dans la zone après avoir changé leur véhicule, selon l'ONU.

La télévision d'État syrienne a immédiatement accusé les rebelles d'être à l'origine de cet incident. Un peu plus tôt dans la matinée, deux explosions ont eu lieu à proximité de l'hôtel où séjournent les enquêteurs.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 26 août 2013

Jour suivant avant