États-Unis : la Chambre des représentants vote une seconde procédure de destitution contre Donald Trump

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Vote d'une seconde procédure de destitution de Donald Trump à la Chambre des représentants

14 janvier 2021. – La majorité des députés de la chambre basse du parlement américain a voté mercredi pour mettre en accusation le président Donald Trump, avec l'accord de certains membres de son propre parti. M. Trump, 74 ans, devient le tout premier président a avoir été mis en accusation par la Chambre des représentants deux fois. En 2019, le locataire de la Maison Blanche, élu en 2016, avait été mis en accusation dans le cadre d’un scandale lié à l’Ukraine. Le Sénat, contrôlé par les républicains, l’avait par la suite acquitté.

Cette fois-ci, les représentants lui reprochent d’avoir incité ses partisans à un acte insurrectionnel, ce qui est interdit par la Constitution des États-Unis. S’il est jugé coupable au Sénat, M. Trump sera certainement banni à vie pour toute autre élection. L’assaut du Capitole, survenu il y a une semaine, avait fait cinq morts directs et indirects. Ainsi, sous le regard des troupes armées de la Garde nationale aussi bien à l'intérieur qu’à l'extérieur du Capitole, 232 députés fédéraux ont voté mercredi en faveur d’une mise en accusation, tandis que 197 ont voté contre.

Parmi ceux qui ont voté en faveur de sa mise en accusation figurent 10 membres du parti républicain. Le leader actuel de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell (Kentucky), a signalé qu’il pourrait voter en faveur de la destitution (« impeachment ») de celui qui a été jusqu’ici son allié. Le vote au Sénat est prévu pour le 19 janvier, soit 24 heures avant la prestation de serment du président élu Joe Biden.

Voir aussi

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

14 janvier 2021

Jour suivant avant