États-Unis : fusillade dans une église noire à Charleston, neuf morts

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Situation de la Caroline du Sud.

18 juin 2015. – Une violente fusillade a lieu dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 juin, dans une église noire de Charleston, en Caroline du Sud, dans le sud-est des États-Unis), a indiqué la police de la ville. Au moins neuf morts sont à déplorer, selon la police et le maire de la ville.

Le tireur serait un homme blanc, âgé d’une vingtaine d’années et glabre, portant un sweat-shirt gris, un jean et des grosses chaussures, selon l'avis de recherche diffusé massivement par la police américaine. Les autorités et la communauté noire évoquent un « crime raciste ».

La fusillade s'est déroule à 21 heure dans l'Emanuel African Methodist Episcopal Church, une des plus vieilles églises noires de la ville. Le tireur aurait fait feu pendant une séance d'étude de la Bible. L'ancien pasteur et membre démocrate du Sénat de Caroline du Sud, Clementa C. Pinckley, ferait partie des victimes. L'identité des victimes n'a toujours pas été confirmée.

« Nous avons pu constater qu'il y avait huit individus décédés à l'intérieur de l'église », explique le chef de la police, Gregory Mullen au cours d'une conférence de presse. Il précise que l'un des deux blessés, qui ont été transportés à l'hôpital le plus proche, y est décédé. « A ce stade nous avons neuf victimes de ce crime hideux qui a été commis », dit-il, estimant qu'il s'agissait « d'un crime motivé par la haine ».

Left pointing double angle quotation mark sh3.svg C'est une véritable tragédie. Ces personnes priaient lorsque quelqu'un est venu leur tirer dessus de façon inexplicable. C'est un acte intolérable Right pointing double angle quotation mark sh3.svg

— Joseph Riley, maire de Charleston

La police de Charleston a déployé un important dispositif policier autour du bâtiment. Elle indique sur compte Twitter que le tireur est toujours activement recherché et que d'important moyens terrestres et aériens ont été déployés. Des habitants sont sortis dans les rues de la ville en deuil pour rendre en hommage aux tués.

Pour la communauté noire aux États-Unis, c'est un nouveau drame. Elle avait déjà été très éprouvée depuis l'été dernier par plusieurs homicides commis par des officiers de police blancs contre des hommes noirs non armés. Depuis Ferguson à l'été 2014 et jusqu'à tout récemment à Baltimore, ces actes, qui restent souvent impunis, ont ravivé les tensions raciales dans le pays et renforcé la communauté dans l'idée que la vie des Noirs ne compte pas autant que celle des Blancs.

Hillary Clinton, candidate démocrate à la présidentielle, a exprimé « [ses] pensées et [ses prières] » aux victimes de la tuerie.

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 18 juin 2015

Jour suivant avant
  • Page États-Unis de Wikinews Page « États-Unis » de Wikinews. L'actualité américaine dans le monde.