YouTube banni en Égypte

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

11 février 2013. – Un tribunal du Caire, la capitale égyptienne, a émis une ordonnance demandant au gouvernement égyptien d'interdire YouTube pendant un mois pour avoir mis en ligne une vidéo islamophobe ayant causé des manifestations violentes en automne dernier. Le film en question est un film amateur créé par un Égyptien vivant aux États-Unis. La décision a été émise par le juge Hassouna Tawfik. Cependant, les décisions de justice pour bloquer des sites web en Égypte n'ont pas été appliquées par le passé et la décision peut encore être portée en appel. La poursuite a été intentée par l'avocat Mohammed Hamid Salim qui affirme que le film est une menace pour la sécurité en Égypte.

À l'apogée des manifestations, en septembre, l'accès à YouTube avait été bloqué en Afghanistan, au Pakistan et en Iran. L'an passé, Google, propriétaire de YouTube, avait refusé de retirer la vidéo, mais avait limité son accès en Égypte, en Indonésie et en Libye conformément aux lois en vigueur dans ces pays. L'Arabie saoudite avait également ordonné de bloquer les sites web permettant d'accéder à un film islamophobe.

Source[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 11 février 2013

Jour suivant avant