Yémen : manifestation des partisans et des opposants au gouvernement

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arab Spring map.svg

██ Départ / Mort (Libye) du chef de l’État ██ Manifestations prolongées et répression ██ Changement de gouvernement et manifestations ██ Manifestations prolongées ██ Protestations mineures

██ Pays non-arabes touchés par un mouvement social simultanément aux révoltes arabes
Les cinq dernier articles


Voir sur Wikipedia
Localisation du Yémen.
Ali Abdullah Saleh en 2005 à la Maison Blanche.

3 février 2011. – Les protestations dans les pays arabes continuent : après entre autres la Tunisie et l'Égypte, des manifestations se déroulent au Yémen.

Ce matin dans la capitale du pays, Sanaa, deux manifestations avaient lieu, l'une composée d'opposants au régime yéménite voulant des réformes démocratiques, et l'autre de partisans du pouvoir. Ces manifestations se sont déroulées dans le calme.

D'autres manifestations ont eut lieu à Aden où des manifestants brandissaient selon l'AFP des banderoles avec des slogans tel que « Les corrompus et les tyrans doivent partir ». Les contestataires ont été dispersés par les forces de l'ordre, présentes en nombre et opposant tirs à balles réelles et grenades lacrymogènes dès les prémices de leur manifestation. Deux manifestants auraient été blessés.

Hier, le président yéménite, Ali Abdullah Saleh a annoncé des concessions, notamment qu'il renonçait à briguer un nouveau mandat, et il s'est dit « contre la transmission héréditaire du pouvoir », devant le parlement qu'il avait convoqué. De ce fait, il a demandé à l'opposition de « geler les manifestations » pour reprendre le dialogue pour constituer un « gouvernement d'union nationale ».

Sources


    Page
  • Page Yémen de Wikinews « Yémen »
  • de Wikinews.