Yémen : les rebelles s'emparent du palais présidentiel

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La milice chiite d'Ansarullah contrôle la capitale, Sanaa, depuis septembre dernier. Ils ont lancé une offensive sur le palais présidentiel hier, et en on désormais pris le contrôle.

L’Essentiel


Eléments clés
  • Palais présidentiel sous contrôle rebelle
  • On ignore où se trouve le président
Géolocalisation
Géolocalisation sur la carte : Yémen
Yemen location map.svg
Sanaa

20 janvier 2015. – Des miliciens chiites houthis ont pénétré en fin de journée dans le palais présidentiel de Sanaa. Des témoins rapportent que les miliciens ont pris d'assaut le complexe présidentiel avant d'en prendre le contrôle après de violents affrontements avec la sécurité du palais.

Les gardes du palais annoncent avoir abandonné le palais aux rebelles chiites, le président Abd Rabo Mansour Hadi étant absent.

Différentes sources gouvernementales, anonymes, annoncent que le président est en sécurité, et annoncent que deux personnes ont été tués dans les combats. Un accord entre le président Hadi et les miliciens houthis, qui ont enlevé son chef de cabinet samedi dernier, prévoit que les miliciens se retireront de la capitale dès qu'un nouveau gouvernement d'unité nationale serait formé.

Les houthis réclament une plus grande indépendance pour leur région du nord du pays, le gouvernorat de Sa'dah. Le nouveau projet de constitution, porté par le chef de cabinet du président (Ahmed Awad Moubarak), prévoit un Yémen fédéral et le nouveau redécoupage en six région les priverait d'un accès à la mer.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 20 janvier 2015

Jour suivant avant


  • Page Yémen de Wikinews Page « Yémen » de Wikinews. L'actualité yéménite dans le monde.