Wikinews:2005/mars/29

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Mardi 29 mars 2005[modifier le wikicode]

  • Maroc - Sept touristes français ont été tués et 41 autres blessés lors de la collision de leur autocar avec un véhicule tout-terrain dans le sud du Maroc.
  • Constitution UE, France - Le référendum sur la constitution européenne en France aura lieu le 29 mai. Les sondages actuels indiqueraient une majorité de « non » (attention : la question utilisée par les organismes de sondage n'est pas celle du référendum). le texte de la constitution
La question officielle étant : « Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une Constitution pour l'Europe ? » Conseil-constitutionnel français
  • Droit, États-Unis - Le mari de Terri Schiavo pense faire autopsier sa femme pour démontrer la mort cérébrale de celle-ci. Cette jeune femme est dans le coma depuis 15 ans. Un débat, dépassant le cadre familliale, s'est engagé autour du cas de Terri Schiavo.
  • Aérospatiale, États-Unis - C'est une importante journée pour la NASA, la navette Discovery rejoint la zone d'assemblage. Aprés de nombreux tests, le vaisseau rejoindra la zone de lancement.
  • Journaliste, Irak - 3 journalistes de nationalité roumaine (Marie Jeanne Ion, son cameraman Sorin Miscosi et Ovidiu Ohanesian) portés disparus en Irak. Un appel téléphonique de Marie Jeanne Ion confirmerait l'enlèvement.
La Roumanie a déployé environs 800 soldats en Irak.
Le président roumain Traian Basescu, effectue une visite en Afghanistan et en Irak.
  • Droit, France - Le gouvernement français prépare un projet de loi concernant l'âge légal de mariage des femmes en France. Cet âge est actuellement de 15 ans. (18 ans pour un homme, Loi du 1er germinal an XII ) L'objectif du gouvernement français est de limiter les mariages forcés pratiqués par de nombreuses communautés françaises ou d'origine étrangère. (les raisons étant économiques, religieuses, culturelles, punitives...) Certaines associations françaises défendant le droit des femmes auraient préféré l'instauration d'un délit de mariage forcé.