Vol AF 447 d'Air France-KLM : « On ne sait pas tout ! »

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Photo d'un Airbus A330 Air France

19 juin 2009. – Pierre-Henri Gourgeon, directeur général d'Air France-KLM, a confié aujourd'hui sur RTL qu'il a contacté près de 1 800 proches des victimes du crash de l'A330 d'Air France le 1er juin dernier.

Schéma du plan de vol

Malgré les autopsies pratiquées au Brésil sous la responsabilité des autorités brésiliennes, et bien qu'« optimiste », Paul-Louis Arslanian, directeur du BEA (l'organisme français habilité à mener les enquêtes techniques pour déterminer les causes d'un accident d'avion), a affirmé à nos collègues de la Tribune « Nous sommes tous devant un problème complexe, on ne sait pas tout ». Les experts se trouvent donc toujours aujourd'hui devant un phénomène aérospatial qu'ils ne sont toujours pas parvenu à identifier.

Malgré l'émission d'un signal radio permettant leur localisation durant 30 jours, la surface à couvrir et la profondeur des fonds marins laissent peu d'espoirs de retrouver les boites noires, perdues en mer le 1er juin.

Source


  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.