Vol AF 447 : l'enquête se poursuit

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

AF 447 path-notext.svg

Dernière position connue
N2.98 W30.59
02:10, 1er juin
Rio de Janeiro
22:03, 31 mai
Fernando de Noronha
01:33, 1er juin
Arrivée prévue à Paris
à 09:10, 1er juin


Plan de vol approximatif du vol AF 447. La ligne rouge continue montre la route prise. Les pointillés indiquent le trajet prévu, d'après la position de la dernière transmission reçue. Toutes les heures sont en UTC.
L'A330-200 F-GZCP, en 2007.

17 décembre 2009. – Les raisons du crash de l'Airbus A330 d'Air France entre Rio de Janeiro et Paris le 1er juin dernier ne sont pas encore établies, lit-on dans le deuxième rapport du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), chargé de l'enquête technique, présenté aujourd'hui.

Le premier rapport d'étape du BEA avait été publié le 2 juillet.

Après avoir décollé le 31 mai de Rio de Janeiro, l'Airbus A330 transportant 216 passagers et 12 navigants devait se poser sur l'aéroport parisien de Roissy le 1er juin. L'avion a disparu des écrans des radars trois heures et demie après le décollage.

Il s'agit de la plus grave catastrophe aérienne depuis l'accident d'un Airbus A300 d'American Airlines à New York, en 2001, qui fit 265 morts, et du plus grave accident pour la compagnie Air France en 75 ans d'existence.

51 corps ont été retrouvés dans l'Atlantique, ainsi que des débris de l'avion.

« En l'absence des boîtes noires, des principales parties du fuselage et des témoignages sur le vol, les circonstances et les raisons du crash ne sont pas encore établies. Le travail sera poursuivi », selon le rapport.

Les responsables du BEA ont précisé que la nouvelle campagne de recherche de l'épave de l'appareil est prévue pour février prochain. Elle est préparée par des experts américains, russes, allemands, brésiliens, et britanniques, ainsi que par des spécialistes d'Airbus et d'Air France.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Vol AF 447: l'enquête continue (rapport du BEA) » datée du 17 décembre 2009.

Source