Vanuatu : Nagriamel et John Frum sous le même toit

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

20 mars 2009. – Nagriamel et John Frum partagent dorénavant le même quartier général et siège social, à la suite de l'inauguration officielle du nakamal[1] commun aux deux mouvements.

La cérémonie d'ouverture s'est effectuée dans le quartier de Nambatu à Port-Vila (île d'Efate, archipel du Vanuatu) ce jeudi 5 mars, à l'occasion de la Fête Nationale des Chefs.

Le chef Isaa Qwan[2], dirigeant du mouvement John Frum, et le chef Willy Bakeo, dirigeant du Nagriamel, étaient présents pour se joindre à leur « Paramount Jif »[3] Thi Tam Goiset, et officialiser avec les membres du conseil des chefs de Port-Vila et leur président John Tarilama l'ouverture de leur nakamal.

Afin de consacrer l'ouverture selon la tradition, tous les chefs ont planté autour du nakamal un pied de Nangaria[4], qui symbolise l'importance de ce lieu[5] où ils pourront se réunir pour parler des problèmes qui touchent tous les vanuatais.

Lors de son discours, le chef Isaa Qwan a confirmé qu'ils considéraient tous le chef Nanumian Swereano Goiset comme leur grand chef, et attendaient qu'elle les dirige sur la voie qui amènera la paix et le bien-être social aux populations des deux mouvements coutumiers.

A son tour, le chef Willy Bakeo a expliqué les raisons pour lesquelles tous les membres du John Frum et du Nagriamel ont choisi Madame Goiset comme chef suprême[6]. « Si aujourd'hui les deux communautés élisent Thi Tam Goiset comme leur chef suprême c'est grâce à sa générosité et sa façon de montrer le vrai chemin qui mène au bonheur de la population ». Il a ajouté que ce n'était pas seulement aux membres du John Frum et du Nagriamel que le chef Nanumian apportait aide et services, mais à tous les vanuatais. « Sa générosité et son attitude ont réellement touché les leaders des deux mouvements. C'est pourquoi ils l'ont nommé chef suprême, afin qu'elle porte attention aux besoins de chacun et à la vie sociale et économique de tous. »

Lorsqu'elle reçut le titre de chef suprême du Nagriamel et du John Frum, Thi Tam Goiset a annoncé que sa priorité était d'effectuer un recensement des ressources et des populations des deux mouvements. Elle conclut qu'un grand nasara[7] serait ouvert à tous l'année suivante à l'occasion de la fête des chefs dans le village d'Eratap, et qu'elle y organiserait le premier Forum National des Chefs, afin que tous puissent se réunir pour s'attaquer aux problèmes qui touchent le Vanuatu.


OOjs UI icon alert-destructive.svg  L'orthographe des noms propres et communs cités dans cet article est la plus commune mais ne peut pas être considérée comme source exacte car elle varie d'un dialecte à l'autre (plus d'une centaine dans l'archipel du Vanuatu).


Notes

Voir aussi

Sources

  • ((fr)) –  « Ouverture du Nakamal de John Frum et du Nagriamel ». The Independent, page 6n° 2707 mars 2009.
  • ((bs)) –  « Nakamal blong John Frum mo Nagriamel i open ». The Independent, page 22n° 2707 mars 2009.