Vallée d'Aoste : opération « Embrassons-nous », Rollandin ouvre le dialogue avec l'opposition

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Auguste Rollandin

9 octobre 2014. – L'opération « Embrassons-nous » est officiellement lancée. Après plusieurs mois de rumeurs et d'indiscrétion, le Président de la Région en personne, Auguste Rollandin, a donné le signal au Conseil de la Vallée : « Une phase de contact entre majorité et opposition commence. Il y a maintenant besoin de donner des jambes à un dialogue ouvert ».

Main tendue. Une annonce, avec en annexe une proposition de collaboration, qui est arrivée après deux heures d'impasse dans la salle du Conseil, provoquées par la demande de l'opposition de voter un document reconfirmant la confiance au Président du Conseil Marc Viérin, sur lequel pèse une résolution approuvée au mois de juillet, l'invitant à la démission. Après une série de suspension et de réunions qui ont fragmenté les travaux de la matinée, Rollandin a décidé ainsi : « Nous avons fait durant l'été, une évaluation de la situation politique qui a connu des évolutions. La majorité a jugé utile et nécessaire d'ouvrir, s'il y a disponibilité, une phase de dialogue entre les forces politiques afin qu'elles affrontent les questions les plus délicates et les plus importantes. Elles pourront ainsi vérifier si les conditions sont réunies pour donner à ce Conseil l'opportunité de travailler de façon plus efficace. Il ne s'agit pas de gagner du temps. L'idée c'est que si une phase de contact a commencé, nous pouvons maintenant donner des jambes au dialogue ». De là, la demande à la minorité de « dépasser » le cas Viérin.

L'opposition dit « oui ». La proposition a fait mouche. « Nous ne demandons qu'à avancer » a répondu de chef de groupe de l'UVP, Louis Bershy, qui, devant la main tendue de Rollandin, a ajouté : « Nous prenons acte de la situation extraordinaire qui nécessite une organisation politique et de moyens d'actions variés ». Ouverture également d'Albert Chatrian (ALPE) mais avec réserve : « Une nouvelle phase peut s'ouvrir seulement à travers de nouvelles méthodes de travail. Reste le fait que si aujourd'hui elle réussit, l'actuelle majorité n'existe plus ». Sur ses gardes également le président du groupe PD-Gauche vadôtaine Raymond Donzel, qui, sur les réseaux sociaux parle de « crise ouverte », et qui a déclaré en séance : « J'apprécie le discours de Rollandin. Ou bien nous trouvons des accords précis sur les contenus ou bien nous prendrons une autre voie ». Même le Mouvement 5 étoiles, par la voix de Robert Cognetta, ne s'y soustrait pas : « Nous sommes agréablement surpris. Nous avons toujours été prêt à collaborer et à porter notre expérience, et nous le serons encore ».

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 9 octobre 2014

Jour suivant avant