Vallée d'Aoste : cohérence de la gestion du Casino pour Ego Perron

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ego Perron

23 octobre 2014. – Ego Perron veut couper court aux attaques contres les dirigeants du Casino de Saint-Vincent. « La gestion de la maison de jeux et l'attitude adoptée pendant les travaux de restructuration ont été rapides et en ligne avec la programmation » a déclaré aujourd'hui au Conseil de la Vallée d'Aoste l'assesseur des finances durant le débat - encore en développement - sur le budget annuel et sur la recapitalisation de 60 millions d'euros du "Ressort". « Par les vérifications effectuées, on peut établir que les comportements adoptés furent cohérents avec les objectifs fixés par la loi, par le statut […] Je crois que l'organe administratif et celui du contrôle s'étaient acquittés avec précision et attention des obligations de la loi et des recettes de l'entreprise, formulant un bilan clair et mettant en acte des actions concrètes ». Même les chiffres négatifs du budget 2013, arrêtés avec un passif de 21 millions d'euros, « ont des causes multiples, certes imputables à la gestion, mais non aux comportements illégitimes de l'administrateur ou des contrôleurs ».

Pour les dirigeants du Casino et en particulier pour l'administrateur Luca Frigerio, se desserre également, au moins en apparence, la pression de l'opposition, en particulier celle de l'UVP. Elso Gerandin, durant son intervention, a souhaité - après des mois de demandes de démission - que « L'administrateur unique Luca Frigerio d'ici jusqu'à la fin de son mandat (avril 2015) résolve le désastre qu'il a créé en assumant sa responsabilité ».

« Reste la nécessité de reprendre la discussion au niveau syndical, dans un climat plus positif, pour pouvoir atteindre les objectifs de réorganisation du travail et de réduction des coûts ». Avec ces mots, l'assesseur des finances Ego Perron a évoqué, aujourd'hui au Conseil de la Vallée, la possiblité d'interventions ultèrieures sur le coût du travail pour atteindre l'objectif initial de 12 millions d'euros de coupes totales. « L'équipe dirigeante du Casino de la Vallée, prenant acte du niveau de chute de la consommation, a immédiatement mis en œuvre une revue générale des politiques publiques qui a mené à une réduction des coûts les plus significatifs représentant 6,79%, générant une économie de 7 millions d'euros dans les deux dernières années. Le coût du personnel - 782 unités, dont 630 à la Maison de jeux et 152 dans les Services hôteliers - objet au mois de juillet 2013, d'une complexe négociation syndicale, a diminué en deçà des prévisions, de 1,84% ' 1 millions d'euros) ».

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 23 octobre 2014

Jour suivant avant