Une tempête touche le nord de la France

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Image satellitaire de la tempête Thomas.

25 février 2017. – La tempête Thomas, aussi appelée « Doris » en Grande-Bretagne, originaire de l’Atlantique, a frappé le nord de la France mercredi et surtout jeudi 23 février. L'alerte a été levée à 20 heures.

C'est la cinquième tempête qui frappe le pays depuis le début de l'année, après la tempête Egon peu avant la mi-janvier et les tempêtes Kurt, Leiv et Marcel au début de ce mois de février, il n'y a donc même pas 20 jours.

La région Hauts-de-France a été principalement touchée : le Pas-de-Calais, la Somme et, en particulier, le Nord. La Seine-Maritime et les Ardennes ont aussi été légèrement touchées.

Le Nord ainsi que le Pas-de-Calais ont été placés en vigilance orange pour vents violents par Météo-France.

Fortes rafales et pluie

Des rafales de 90 à 100 km/h, parfois jusqu'à 110 km/h, se sont produites jeudi soir dans les trois départements concernés. On a par exemple noté des vents à 105 km/h à Abbeville. Les vents ont même atteint 110 à 120 km/h sur le littoral calaisien, avec une pointe de 130 km/h au cap Gris-Nez. De faibles précipitations ont aussi accompagné la tempête pendant quelques heures.

Parcs fermés par mesure de précaution

Les parcs ont été fermés au public à Lille et Calais. Il en est de même pour les jardins et cimetières de Lille, ainsi que pour la ferme pédagogique Marcel Dhénin et Lille Neige. Douai a aussi fermé ses parcs jusqu'à vendredi matin.

Cependant, le cœur de la ville de Lille n'a finalement presque pas été touché.

Aucun dégât majeur...

Il n'y a eu aucun dégât majeur mais les pompiers ont tout de même dû intervenir plus de 240 fois dans la région, dont 139 fois rien que pour la métropole lilloise.

... mais de nombreuses toitures arrachées

On dénombre néanmoins de nombreuses toitures envolées et de nombreux arbres et lignes électriques arrachés. Les villes de Mons-en-Pévèle, Verlinghem, Comines, Arras, Arques et Estrée-Cauchy ont notamment été touchées. Curgies a aussi été touchée, le trafic ayant été perturbé. À Rœulx, le courant a été coupé.

Trafic interrompu et pannes de courant

Les ferries entre Calais et Douvres, en Angleterre, ont été sérieusement perturbés.

Le trafic ferroviaire entre Lille et Hazebrouck est suspendu à cause de la chute d'un câble électrique. Il devrait reprendre normalement vendredi matin, d'après la SNCF, qui précise à l'AFP qu'« [il] y a une interruption de trafic entre Armentières et Hazebrouck, à la suite d'une chute d'un câble ERDF sur nos installations électriques. Un service de cars a été installé entre ces deux villes. Le trafic devrait reprendre vers 20 heures. ».

2 000 foyers sans électricité et un blessé grave

L'alerte est levée à 20 heures par Météo-France, qui déclare que « le vent orienté d'ouest a déjà faibli au cours des trois dernières heures. ».

Plus de 2 000 foyers restaient privés d'électricité en début de soirée. L'Audomarois, le Béthunois et les Flandres ont été les plus impactés, selon ERDF, qui espère rétablir l'approvisionnement vers 23 heures pour la plupart des quelques 16 000 clients touchés par ces pannes.

Dommages causés par la tempête à Londres.

On dénombre aussi deux blessés, dont un grave à Ostricourt. Il s'agit d'un homme de 70 ans ayant fait une chute de 3 mètres tandis qu'il était en train de réparer sa toiture.

Un mort en Angleterre

La dépression, qui gagnera ensuite l'Allemagne et les Pays-Bas, a aussi touché le Royaume-Uni, où les rafales ont atteint les 150 km/h. Londres n'a pas été épargnée. La tempête a perturbé le trafic ferroviaire et causé la fermeture du port de Liverpool. On déplore aussi de nombreux arbres couchés sur les routes et les automobilistes ont été invités à la vigilance, voire à reporter leurs déplacements.

La tempête a également entraîné la mort d'une personne (une femme de 29 ans), tuée en pleine rue à Wolverhampton, en périphérie de Birmingham, par la chute de débris d'un immeuble l'ayant atteinte à la tête.


Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 25 février 2017

Jour suivant avant