Une grande coalition semble de plus en plus probable en Allemagne

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

24 septembre 2005. – Après que la rencontre des conservateurs avec les Verts (Bündnis 90/Die Grünen) eut échoué vendredi, la possibilité d'une grande coalition entre les deux grands partis (conservateurs de la CDU/CSU et sociaux-démocrates allemands de la SPD devient de plus en plus probable.

Les discussions avaient révélé de « très très grandes » divergences, selon Edmund Stoiber, chef de la CSU. Angela Merkel candidate à la chancellerie de la fraction conservatrice a confirmé ce point de vue tout en soulignant : « rien n'est terminé ». Les Verts se disent tout aussi sceptiques, leur président, M. Bütikofer, a indiqué :« Les différences sont extraordinairement grandes sur les questions de programme, de personnes et de culture ». Aucun autre rendez-vous n'a été prévu entre les formations pour créer une coalition appelée communément Jamaïque, rassemblant les trois couleurs du drapeau de l'ile des Caraïbes : noir, vert et jaune (pour libéraux de la FDP).

Cet échec apparent va dans le sens de la coalition Albanie : noir-rouge. La question épineuse reste celle du poste de chancelier(e). M. Schröder et Mme Merkel réclament tous deux ce poste. Un député de la SPD a même été jusqu'à proposer une chancellerie divisée : moitié de la période législative pour Mme Merkel, moitié pour M. Schröder. Proposition refusée catégoriquement par la CDU/CSU.

Les discussions de mercredi 28 devraient être décisives pour régler ces larges divergences, autant que celles portant sur le fond (politique fiscale, énergétique etc.).

Voir aussi

Sources

Voir sur Wikipédia l'article
Cabinet Merkel I.


  • Page Allemagne de Wikinews Page « Allemagne » de Wikinews. L'actualité allemande dans le monde.