Un tremblement de terre secoue la Turquie orientale

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte de l'USGS localisant les villes concernées par le premier séisme. Notez que la zone de l'épicentre est en rouge, ayant atteinte une intensité de 9 sur l'échelle de Mercalli.

24 octobre 2011. – Un puissant tremblement de terre de magnitude 7,3 sur l'échelle du moment a secoué l'est de la Turquie faisant une centaine de morts, de blessés et de disparus. On compte l'effondrement de plus de 600 bâtiments.

Le glissement a commencé à 13 h 41 et 21 secondes heure locale (10 h 41' 21" UTC). Son hypocentre est situé à 20 kilomètres de profondeur et son épicentre est localisé sur la ville de Van, dans l'est de la Turquie. Selon l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS), le séisme a été ressenti en Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Iran, Irak, Syrie et en Israël.

Le séisme de magnitude 7,3 enregistre une intensité de 9 sur l'échelle de Mercalli (très destructeur) ainsi que shindo 7 (échelle d’intensité sismique dont 7 est la plus grande valeur) : en l'épicentre, le sol à bougé à plus de 4 kilomètres par seconde.

L'USGS a immédiatement émis une alerte rouge pour la Turquie sur la zone où s'est produit le séisme, en raison de sa faible profondeur et de sa magnitude. Selon les estimations de l'USGS, le nombres de mort pourrait atteindre 100 000 en raison de la proximité de la ville de Van et le montant des dégâts s'élèverait à 100 000 millions de dollars.

Parmi les bâtiments effondrés, on recense des hôtels cinq étoiles, des écoles et instituts. Des explosions ont été rapportées dans plusieurs stations-services. Le Premier ministre, Recep Tayyip Erdoğan, a expliqué que l'ampleur de la catastrophe est due à l'adobe, le matériau avec lequel sont construites les habitations de cette région, et qui ne résiste pas aux séismes de magnitude quatre et plus.

L'Union européenne et l'OTAN ainsi que les États-Unis, ont adressé leurs condoléances aux victimes du séisme ; Israël a annoncé par le biais de son ministre de la Défense que tout était prêt pour aider la Turquie, en laissant de côté les mauvaises relations diplomatiques entre les deux pays.

Sources



  • Page Turquie de Wikinews Page « Turquie » de Wikinews. L'actualité turque dans le monde.