Un tremblement de terre de magnitude 5,8 secoue la Californie et le nord du Mexique

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation du Mexique
Localisation de la Californie

1er janvier 2010. – À 10 h 49, heure locale (18 h 49 GMT), mercredi 30 décembre, le United States Geological Survey[1] a rapporté qu'un séisme de magnitude de 5,8 sur l'échelle de Richter a été ressenti à San Diego, ainsi que du sud de la Californie à Tijuana, dans le nord du Mexique. Quatre minutes plus tard, une réplique de magnitude de 4,8 a été enregistrée. L'épicentre du séisme a été identifié près de la ville mexicaine de Mexicali.

La Californie du sud avait précédemment subi plusieurs secousses de faible magnitude[2] depuis une semaine. Le tremblement de terre est survenu à environ 4,3 miles de profondeur sous la croûte terrestre, ce qui est considéré comme peu profond. Les séismes de profondeur plus importante causent souvent davantage de dommages.

Aucun dégât majeur n'a été signalé, et la police autoroutière californienne n'a pas annoncé de perturbation du trafic sur les routes locales. Seule une petite dégradation de l'immeuble du siège du comté d'Imperial, à El Centro, est à déplorer. Par ailleurs, selon la chaîne XETV, la mairie de San Diego a continué d'être ébranlée durant environ 30 secondes après la fin de la secousse. À Mexicali, en revanche, plusieurs immeubles ont été évacués, et de nombreux feux de signalisation ont cessé de fonctionner, a expliqué le journaliste mexicain Sergio Haro.

Notes

Sources