Un policier tué lors de violences après une rencontre de football en Italie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


3 février 2007. – Un policier a été tué durant une échauffourée entre supporteurs de football et la police Catania, en Italie. Les affrontements ont eu lieu pendant et après une rencontre de Série A entre les clubs de Catania et de Palerme, aussi connue comme le derby sicilien. Un officier de police, Filippo Raciti, 38 ans, a été tué durant les combats, après avoir été touché au visage par un explosif.

Les événements de Catania ont conduit le commissaire de la Fédération d'Italie de football, Luca Pancalli, à annuler toutes les manifestations liées au football dans le pays entier, incluant toutes les rencontres des ligues professionnelles et d'amateurs, ainsi que les rencontres de l'équipe nationale. Dans la foulée, le président et propriétaire de Catania, Antonino Pulvirenti, a annoncé son intention de quitter le monde du football, indiquant qu'il n'était pas possible de continuer à « faire du football » dans la ville de Catania. Le monde du football dans son ensemble a fortement condamné ces événements, montrant un soutien totale à la décision de Pancalli d'arrêter toutes les activités du football en Italie, et suggéré une solution à l'anglaise afin d'éradiquer le hooliganisme dans le pays.

Le lendemain des faits, des graffiti ont été vus sur les murs du siège du journal local Il Tirreno à Livourne, indiquant que ces événements était une revanche pour Carlo Giulani. Des graffitis similaires ont été aussi vus à Piacenza.

Addendum : l'article traduit s'est avéré être un copyvio de l'article de WP anglophone 2007 Catania football violence dans sa version du 3 février 2007 ayant trait à un événement récent et à la date d'apposition de l'addendum (4 février 2007 à 17:38 (UTC)), a été effacé et réécrit sur WN anglophone.

Sources