Un général américain à la tête de l'OTAN en Afghanistan

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Localisation de l'Afghanistan

15 février 2007. – Le général Dan McNeil, le général américain de plus haut rang, dirigera bientôt les forces de l'OTAN en Afghanistan.

Après une année de violence croissante dans le sud de l'Afghanistan, les troupes de l'OTAN ont commencé à attaquer le domaine des Talibans. Le nouveau commandant de l'OTAN, le général McNeil, est pressenti pour mettre en place une politique plus agressive envers les militants islamistes que son prédécesseur, le général britannique David Richards. Le général Richards a soutenu un accord de paix dans la ville de Musa Qala, mais son plan d'action a échoué quand environ 200 combattants talibans ont envahi la ville jeudi. McNeil a été nommé deux semaines après que le Département de la Défense[1] eut étendu la période de présence de 3200 soldats de la 10e Moutain Division.

Le colonel Tom Collins, un des porte-parole de la Force d'assistance et de sécurité internationale, a indiqué que l'arrivée de McNeil et l'augmentation des effectifs militaires soulignaient l'engagement américain dans le pays. Il y a à ce jour 26000 soldats en Afghanistan, à comparer avec les 9500 militaires stationnés dans le pays en 2002. Environ 14000 membres de ces forces sont sous commandement de l'OTAN, et 12000 soldats entraînent les forces afghanes dans la région. McNeil, qui a servi dans le pays en 2002-2003, a déclaré « nous n'abandonnerons ni poste ni mission jusqu'à ce que le travail soit fait ou que nous soyons relevés ».

Notes

Sources