Un asile temporaire des résidents hongkongais aux États-Unis accordé par Joe Biden

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Publié le 30 juillet 2021
Le président des États-Unis décide d'offrir, jeudi 5 août un asile temporaire aux ressortissants de Hong Kong présents aux États-Unis. Ceci est causé par loi sur la sécurité nationale imposée par la Chine.

« Le soutien des États-Unis au peuple de Hong Kong ne faiblira pas », écrit par le président Joe Biden dans un décret pris jeudi et diffusé par la Maison Blanche. Le secrétaire d'État Antony Blinken parle d'un "message claire" envoyé au régime chinois : la Chine a « totalement bouleversé les institutions de Hong Kong et réprimé les libertés » des habitants hongkongais.

Cette décision prise jeudi par Joe Biden intervient alors que les relation entre Washington et Pékin sont tendues. Une haute responsable de l'administration Biden a fait sa toute première visite en Chine il y a quelques jours. « Les Américains voient la Chine comme un ennemi imaginaire », avait tempêté le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Xie Feng. le 16 juillet, Washington avait averti les entreprises américaines de « risques croissants » pour les opérations à Hong Kong. après la mise en place de restrictions par Pékin visant ce centre financier historique.


Source[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews

avant Jour précédent

30 juillet 2021

Jour suivant avant