Turquie : la police réprime violemment la Gay Pride d’Istanbul

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Gay Pride d'Istanbul (2011).

28 juin 2015. – Une Gay Pride organisée à Istanbul (Turquie) a été violemment réprimée par la police anti-émeutes turque. Cette dernière a notamment utilisée des gaz lacrymogènes, des canons à eau et des balles en caoutchouc pour disperser les milliers de manifestants rassemblés pacifiquement dans le centre d’Istanbul.

La police a chargé la foule lorsque des manifestants portant des drapeaux arc-en-ciel ont scandé des slogans dénonçant « le fascisme » du gouvernement du président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan. Au moins cinq manifestants ont été interpellés par la police.

Cette marche devait constituer la 13ème édition de la marche des fiertés homosexuelles pour soutenir les droits des LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) qui s’étaient dans le passé déroulées sans incidents graves en Turquie, où l’homophobie reste répandue, surtout dans les zones rurales : « Nous voulions simplement marcher. Cela fait des années que nous marchons ici en paix. nous n’avons ni pierre ni arme, nous voulons juste marcher » a expliqué, très incrédule, à l’AFP Can, un jeune militant LGBT. « Et maintenant ils tirent du gaz sur nous sans aucune impunité »

Pour l'association LGBT « le gouverneur d’Istanbul a interdit la manifestation au prétexte qu’elle intervient pendant le Ramadan », mois de jeûne en Turquie musulmane mais laïque.

Plusieurs manifestants ont publié des photos et des vidéos des heurts sur les réseaux sociaux pour dénoncer la violence disproportionnée dont a fait preuve la police turque.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 28 juin 2015

Jour suivant avant