Tour de France cycliste 2007 : 3e étape

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tour de France 2007.png
Les cinq dernier articles


Voir sur Wikipédia
avant 2006
2008 après

10 juillet 2007. – La 3e étape du Tour de France 2007 se déroule entre Waregem, en Belgique et Compiègne, en France. Il s'agit de l'étape la plus longue de l'édition avec 236,5 km. Le parcours est encore une fois très plat puisque seule une côte a été notée et comptera pour le classement du meilleur grimpeur, il s'agit de la côte de Blérancourt.
Fabian Cancellara (Flag of Switzerland.svg Suisse, Team CSC) gagne l'étape en finisseur.

Le parcours

Les coureurs partent de Waregem direction plein sud, le premier sprint intermédiaire de la journée a été placé à Tournai, au kilomètre 33,5. Après 47 kilomètres de course, ils entrent en France par la ville frontière de Maulde, ils contournent ensuite Saint-Amand-les-Eaux et Douchy-les-Mines en prenant toujours plein sud.
Le deuxième sprint de bonifications a lieu à Fontaine-au-Bois au kilomètre 104,5 et le ravitaillement de Landrecies arrive 5 km après. Ils continuent plein sud jusqu'à Guise.
De là, les coureurs partent ensuite vers le sud-ouest en longeant la rivière Oise qui les emmène jusqu'à Achery et jusqu'au troisième sprint de bonifications au kilomètre 167,5.
La côte de Blérancourt arrive ensuite au kilomètre 202.5, elle est classée catégorie 4, et est longue d'un kilomètre avec une pente en moyenne de 4,6 %.
Enfin, les coureurs arrivent à Trosly-Breuil et suivent l'Aisne jusqu'à Compiègne et ses secteurs pavés utilisés par le Paris-Roubaix pour ses départs.

La météo

Le temps a été maussade avec des passages nuageux, des averses et des passages ensoleillés. La température a été d'environ 15°C et le vent était de sens contraire mais assez modéré, soit environ 15 km/h.

La course

Le départ fictif a été donné à 11h45 (heure locale soit 09h45 UTC) et le départ réel à 12h04, 5,6 kilomètres plus loin. Il ne reste que 187 coureurs en course puisque Tomas Vaitkus (Flag of Lithuania.svg Lituanie, Discovery Channel) était non partant, victime d'un nombre important de fractures à la main à la suite de la chute collective à Gand.
À 12h15, Matthieu Ladagnous (Flag of France.svg France, La Française des Jeux) a attaqué dès le kilomètre 6, suivi par Nicolas Vogondy (Flag of France.svg France, Agritubel). À 12h31, ils ont 4 minutes 10 secondes d'avance sur le peloton. À 13h03, au sprint de bonifications de Tournai, Vogondy passe devant Ladagnous et Mikel Astarloza (Espagne Espagne, Euskaltel-Euskadi) qui était dans le peloton passe 11 minutes et 35 secondes après la tête de course. La vitesse moyenne de course a été de 40,3 km/h pour les deux hommes de tête pour la première heure.

À Saint-Amand-les-Eaux, l'écart a été de 13 minutes, ce fut le plus grand écart de la journée alors qu'il reste encore 183,5 km à parcourir.
La tête de course a parcouru 30.7 kilomètres durant la deuxième heure, la vitesse moyenne totale est donc de 35,5 km/h depuis le départ de l’étape et la troisième heure a été à peine plus rapide puisqu'ils ont parcouru 31 km, la vitesse moyenne totale passe à 34 km/h, les organisateurs n'avaient pas prévu une moyenne si faible, les deux hommes de tête passent donc le sprint de Fontaine-au-Bois situé à 104,5 km de l'arrivée avec plus d'une heure de retard sur l'horaire le plus lent. Ladagnous passe devant Vogondy et 8 minutes et 10 secondes plus tard, Romain Feillu (Flag of France.svg France, Agritubel) qui se trouvait dans le peloton passe à son tour la ligne de sprint intermédiaire.

À 15h57, les deux hommes de tête ne comptent plus que 5 minutes d'avance, il faut dire que Quick Step-Innergetic et Crédit Agricole commencent à réagir pour avoir un sprint massif à l'arrivée pour leurs sprinters respectifs.
La quatrième heure de course a laissé le temps aux hommes de tête de parcourir 32,8 kilomètres, la vitesse moyenne totale diminue encore et passe à 33,7 km/h alors qu'il reste une centaine de kilomètres et que le peloton ralentit de nouveau. Au kilomètre 145, les échappés ont toujours 4 minutes 30 secondes d'avance sur le peloton, les écarts se stabilisent. Pendant la cinquième heure de course, les hommes de tête ont parcouru 32,7 kilomètres, la moyenne descend encore un peu à 33,5 km/h, cela alors que l'horaire moyen était basé sur 43 km/h de moyenne.

Au sprint d'Achery où ils sont passé à 17h01, Vogondy est passé devant Ladagnous, le peloton suit à 3 minutes 15 avec Astarloza.
À 17h19, une contre-attaque est lancée dans le peloton, Stéphane Augé (Flag of France.svg France, Cofidis) étant intéressé par le maillot du meilleur grimpeur voit la côte de Blérancourt se profiler à 29 kilomètres de sa position. Il est suivi par Frederik Willems (Flag of Belgium (civil).svg Belgique, Liquidas), le peloton ne réagit pas et ils rattrapent les échappés à 17h31. Ils sont donc au kilomètre 184, avec 3 minutes 05 d'avance sur le reste du peloton. Au kilomètre 190, il leur reste encore 2 minutes d'avance alors que l'équipe Team CSC roule un peu plus vite à l'avant du peloton.

À 17h48, le vainqueur d'hier Gert Steegmans (Flag of Belgium (civil).svg Belgique, Quick Step-Innergetic) chute avec Alexandre Botcharov (Flag of Russia.svg Russie, Crédit Agricole), les deux coureurs remontent sur leurs vélos et repartent.
À 17h57, la tête de la course passe la côte de Blérancourt, Augé passe devant Ladagnous et Willems, Augé portera donc le maillot du meilleur grimpeur ce soir.
À 18h06, les équipes de sprinters se replacent à l'avant du peloton pour accélérer le rythme. Il s'agit de Prédictor-Lotto, Quick Step-Innergetic, Crédit Agricole et Lampre-Fondital. À 20 km de l'arrivée, il reste encore 2 minutes 25 aux hommes de tête, écart qui tombe à 1 minute 20 à 10 km et à 40 secondes alors qu'il ne reste que 5 km à parcourir. Les attaques fusent à l'avant mais sans aucun résultat puisque Willems et Vogondy prennent au maximum une dizaine de mètres d'avance sur Augé et Ladagnous. Il leur reste 20 secondes d'avance en dessous de la flamme rouge. C'est ce moment qu'à choisi le maillot jaune Fabian Cancellara (Flag of Switzerland.svg Suisse, Team CSC) pour se lancer en rouleur à la poursuite des échappés. Les sprinters et leurs équipes sont alors totalement concentrés par leur sprint et sont moins attentifs à ce genre d'attaque. Il parvient à prendre les quelques mètres nécessaires, rattrape les échappés à 500 m de l'arrivée et gagne l'étape devant tous les sprinters. Le second coureur à passer la ligne d'arrivée est Eric Zabel (Flag of Germany.svg Allemagne, Team Milram) mais il termine avec un net retard derrière Cancellara et Danilo Napolitano (Flag of Italy.svg Italie, Lampre-Fondital) est encore plus loin.

Conclusion

Le maillot jaune Fabian Cancellara réussit à sortir d'un peloton massif à moins d'un kilomètre de l'arrivée durant la première semaine de course, ce qui se voit très rarement. La vitesse moyenne a été de 35,810 km/h, ce qui est très peu par rapport aux prévisions sur lesquelles se tablaient les organisateurs. Du côté des maillots distinctifs, Stéphane Augé (Flag of France.svg France, Cofidis) remporte le maillot à pois désignant le meilleur grimpeur, les autres maillots restent inchangés. Il reste donc 187 coureurs en lice pour la suite du Tour.

Les classements

Les classements principaux

Classement étape
1. Fabian Cancellara Flag of Switzerland.svg Suisse, Team CSC en 6h36’15’’
2. Erik Zabel Flag of Germany.svg Allemagne, Team Milram + m.t.
3. Danilo Napolitano Flag of Italy.svg Italie, Lampre-Fondital m.t.
4. Tom Boonen Flag of Belgium (civil).svg Belgique, Quick Step-Innergetic m.t.
5. Robert Hunter Flag of South Africa.svg Afrique du Sud, Barloworld m.t.
6. Robert Förster Flag of Germany.svg Allemagne, Gerolsteiner m.t.
7. Robbie McEwen Flag of Australia.svg Australie, Predictor-Lotto m.t.
8. Bernhard Eisel Flag of Austria.svg Autriche, T-Mobile m.t.
9. Mark Cavendish Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni, T-Mobile m.t.
10. Heinrich Haussler Flag of Germany.svg Allemagne, Gerolsteiner m.t.
Classement général
1. Fabian Cancellara Flag of Switzerland.svg Suisse, Team CSC en 15h12’08’’
2. Andreas Klöden Flag of Germany.svg Allemagne, Astana + 33’’
3. David Millar Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni, Saunier Duval-Prodir 41’’
4. George Hincapie Flag of the United States.svg États-Unis, Discovery Channel 43’’
5. Bradley Wiggins Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni, Cofidis m.t.
6. Vladimir Gusev Flag of Russia.svg Russie, Discovery Channel 45’’
7. Tom Boonen Flag of Belgium (civil).svg Belgique, Quick Step-Innergetic 46’’
8. Vladimir Karpets Flag of Russia.svg Russie, Caisse d'Épargne m.t.
9. Thor Hushovd Flag of Norway.svg Norvège, Crédit Agricole 49’’
10. Mikel Astarloza Espagne Espagne, Euskaltel-Euskadi m.t.


Classements annexes

Classement par points
Coureur Total
Tom Boonen Flag of Belgium (civil).svg Belgique, Quick Step-Innergetic 80 pts
Robbie McEwen Flag of Australia.svg Australie, Predictor-Lotto 74 pts
Erik Zabel Flag of Germany.svg Allemagne, Team Milram 62 pts
Classement de la montagne
Coureur Total
Stéphane Augé Flag of France.svg France, Cofidis 8 pts
David Millar Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni, Saunier Duval-Prodir 5 pts
Freddy Bichot Flag of France.svg France, Agritubel 3 pts


Classement du meilleur jeune
Coureur Total
Vladimir Gusev Flag of Russia.svg Russie, Discovery Channel 15h12'53’’
Thomas Dekker| Flag of the Netherlands.svg Pays-Bas, Rabobank + 6’’
Benoît Vaugrenard Flag of France.svg France, Française des Jeux 7’’
Classement par équipes
Équipe Total
Astana Flag of Switzerland.svg Suisse 45h38'42’’
Team CSC Flag of Denmark.svg Danemark + 2’’
Discovery Channel Flag of the United States.svg États-Unis 5’’


Prix de la combativité

Sources